Mediaterre
   

Préserver la biodiversité sahélo-saharienne menacée au Niger et au Tchad



  • Un projet d’appui à la gestion durable du corridor écologique sahélo-saharien est en cours pour préserver la biodiversité menacée dans les aires protégées du Niger et du Tchad. Le projet vise à préserver une biodiversité unique au monde dans les derniers refuges du corridor au travers une meilleure implication des Etats, de la société civile et des communautés locales.

    Le Niger et le Tchad abritent une biodiversité sahélo-saharienne unique dans de rares refuges transfrontaliers dans lesquels se trouvent des espèces animales et végétales adaptées à ces milieux naturels extrêmes. La Réserve Naturelle Nationale de Termit et Tin-Toummat, les régions frontalières du Manga et de l'Eguey et la Réserve de Faune de Ouadi-Rimé Ouadi-Achim forment  ainsi un corridor écologique naturel pour la faune de la région.

    Ces sites présentent de grandes similitudes naturelles avec la présence d’espèces uniques au monde et font face aux mêmes pressions humaines (braconnage et exploitation pétrolière). De part le caractère extrême de ces milieux arides, la richesse faunique de ces espaces est en voie d’extinction. L’addax, la gazelle dama et le guépard saharien sont trois espèces en danger critique d’extinction. L’ONG Noé, pilote du projet, n’a recensé que trois addax à l’état sauvage dans son dernier comptage.

    Le projet répond ainsi à trois objectifs principaux : conserver les dernières populations présentes dans ces sites en les protégeant notamment du braconnage et de l’exploitation pétrolière, contribuer à une gestion efficace des aires protégées en améliorant le processus de gouvernance et en soutenant le développement communautaire (les systèmes pastoraux notamment) en lien avec la conservation environnementale de ces espaces.

    Pour protéger la biodiversité de ces espaces, le projet développe des modèles de gestion adaptés à chaque sites basés sur une gouvernance partagée entre les Etats du Niger et du Tchad, les communautés locales et la société civile, et favorise une conservation communautaire de la biodiversité locale. Par ailleurs, ce projet est réalisé avec le soutient de l’Union européenne et de l’AFD. 

    [MOGED]

    Source image : IUCN / ©Thomas Rabail/Sahara Conservation Fund

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0