Mediaterre

Journée internationale des Monuments et des Sites du Patrimoine culturel mondial 2018 : une Conférence internationale sur la protection du Patrimoine culturel à Rabat (Maroc), le 1



  • À l’occasion de la célébration le 18 avril de chaque année par le Conseil international des monuments et des sites (ICOMOS) de la Journée internationale des monuments et des sites du Patrimoine culturel mondial, une Conférence internationale est organisée le 18 avril 2018 à l’Organisation islamique pour l’éducation, les sciences et la culture (ISESCO) à Rabat (Maroc), sous le thème : «Protéger le Patrimoine culturel par une Gouvernance participative et inclusive pour la réalisation des Objectifs du développement durable».

    D’après les organisateurs, il sera question d’examiner les faiblesses au niveau de la promotion du Patrimoine culturel au sein de nombreux États africains, se traduisant par des formes de gouvernance et de gestion ne permettant pas d’assurer une réelle protection, valorisation et promotion du riche Patrimoine qui caractérise l’Afrique.

    Avec pour objectifs spécifiques de :

    - Sensibiliser les différents acteurs et parties prenantes (organisations internationales, gouvernements, collectivités territoriales, secteur privé, composantes de la société civile…) sur l’importance du Patrimoine culturel de l’Afrique au niveau local et sur les défis et menaces auxquels il est confronté ;

    - Susciter un cadre d’échange entre les différents acteurs et parties prenantes impliqués dans la gouvernance et la gestion du Patrimoine culturel africain ;

    - Réfléchir et échanger sur une feuille de route africaine pour une meilleure protection, valorisation et promotion du Patrimoine culturel en Afrique.

    C’est un conclave organisé par les Cités et Gouvernements locaux unis d’Afrique (CGLU), en partenariat avec le ministère de la Culture et de la Communication du Maroc, l’ISESCO, le Bureau de l’Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) à Rabat, l’ICOMOS, l’Association des Régions du Maroc (ARM), l’Association marocaine des présidents des conseils des communaux (AMPCC), le Réseau méditerranéen des médinas et du développement du patrimoine (RMM&DP) et la Commission européenne (CE).

    En rappel, la Convention de la protection du Patrimoine mondial, culturel et naturel a été adoptée par l'UNESCO (dirigé aujourd’hui par la Française Audrey Azoulay) en 1972. Elle a pour objet de préserver les sites naturels et culturels qui ont une valeur universelle exceptionnelle (Vue) pour les générations actuelles et futures. Elle a été ratifiée par 189 États membres. La Liste du patrimoine mondial compte aujourd'hui 1073 biens (832 culturels, 206 naturels et 35 mixtes).

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0