Mediaterre

Le programme de l'UICN pour la protection de la biodiversité en Afrique du Nord



  • Dans le cadre de la deuxième phase de son Programme des Petites Initiatives pour les Organisations de la Société Civile d’Afrique du Nord, l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature en Méditerranée (UICN-Med) travaille avec 43 jeunes organisations de la société civile au Maroc, en Algérie, en Tunisie et en Libye. Le programme est financé par la Fondation MAVA et le Fonds Français pour l’Environnement Mondial, et son but est d’aider ces organisations à s’impliquer dans les nouveaux enjeux de l’environnement et du développement durable à travers des initiatives dans la région.

     

    S’étendant de 2018 à 2021, le programme vise à renforcer la capacité technique, administrative et financière des OSC afin de les rendre capable, à long terme, de mettre en place des stratégies de conservation et de valorisation de la biodiversité, mais aussi de gestion durable des ressources naturelles.  Le programme vise également à mettre les OSC en réseau et de renforcer leurs capacités de dialogue avec les gouvernements.

    Les principales thématiques du PPI-OSCAN sont :

     

    • La conservation des espèces et des écosystèmes,
    • La cogestion des aires protégées terrestres et marines,
    • L’écotourisme.

     

    En ce début d’année, l’IUCN-Med s’est rendue au Maroc et en Tunisie afin de promouvoir la transformation digitale et les méthodes de communication des OSC en Afrique du Nord, ce qui a permis aux membres souvent peu formés à ces techniques d’apprendre le storytelling, la gestion de leur site internet et de leurs réseaux sociaux. Ces techniques leur donneront, à terme, plus de visibilité et les aidera à valoriser leurs projets.

    « Associées à des exercices pratiques et des techniques de présentation, ces sessions de formation ont permis aux participants de structurer leurs messages clés et de les communiquer efficacement à différents types de publics, des bailleurs de fonds potentiels à la presse locale ou encore aux autorités régionales. Une fois structurés, ces messages peuvent être alignés en fonction de l'agenda des organisations internationales environnementales, ouvrant la porte à de nouvelles opportunités de financement », explique l’organisation.

     Le programme a pour objectif de réaliser ces formations également en Algérie et en Libye au cours de cette année 2020.

    [MOGED]

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0