Mediaterre

Gestion de l'eau : 12 milliards de dollars pour renforcer la sécurité hydrique au Maroc



  • Sous l’effet du changement climatique, le stress hydrique, déjà fortement prononcé, devrait continuer à s’aggraver au Maroc. Le Programme national d’approvisionnement en eau potable et d’irrigation (PNAEI) 2020-2027 vise à améliorer l’offre hydrique du pays et de renforcer la résilience du territoire en matière d’approvisionnement en eau. 

    Présenté par le ministre de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, ce programme va mobiliser des investissements de l’ordre de 12 milliards de dollars pour consolider et diversifier les sources d’approvisionnement, renforcer la sécurité hydrique du pays et lutter contre le changement climatique. Pour renforcer la capacité hydrique nationale, a PNAEI va réaliser la construction de vingt grands barrages qui devraient permettre de stocker 27,3 milliards m3 d’eau. 909 autres sites ont également été identifiés pour la construction de plus petits barrages et feront l'objet d'études technique et environnemental pour leur possible réalisation.

    La diversification des sources d’eau va également passer par la construction de nombreuses stations de dessalement pour alimenter les villes d’Agadir et du grand-Cassablanca ainsi que pour renforcer les capacités d’irrigation du pays. La réutilisation des eaux usées pour le secteur agricole va également être améliorer et un programme de sensibilisation va être mené pour mieux gérer l’usage de l’eau par la population directement.

    Le programme prévoit également un renforcement de l’approvisionnement en eau potable en milieu rural dans le but d’améliorer son accès aux régions qui en manquent le plus, pour les besoins agricoles et domestiques. 

    [MOGED]

    Source image : Wikimedia Commons License Creative Commons

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0