Mediaterre

   

Lutte contre le braconnage : la deuxième phase du projet Tridom se prépare


C'est la substance d'un communiqué Programme des Nations Unies pour le Développement (Pnud), sanctionnant la tenue de la Réunion des trois bureaux pays du projet Tridom sur la lutte contre le braconnage et développement des communautés locales de la zone Tri-nationale Dja-Odzale-Minkébé, en Afrique centrale.

Selon le communiqué ce communiqué, les représentants résidents de cette organisation au Cameroun, au Congo et au Gabon, leurs collaborateurs respectifs et les points  focaux  du  projet  de  conservation  de la  biodiversité  transfrontalière Tridom  (Tri-nationale Dja-Odzale-Minkébé) se sont réunis à Yaoundé du 20 au 21 février 2014. Cette réunion stratégique en faveur de la capitalisation des acquis du projet avait pour but de mettre à profit les progrès du projet Tridom, la stratégie de développement inclusif du Pnud et notamment des trois bureaux auprès des pays partenaires clés, dans l'optique de l'élaboration d'une seconde phase du projet.

A  moins de  deux ans de la clôture du projet, apprend le message du PNUD, des résultats  probants ont pu être notés  dans les différents  segments  du paysage Tridom. Notamment dans les domaines de la lutte contre le braconnage et du  développement humain inclusif à travers l'écotourisme communautaire  transfrontalier.

Le projet a également mis en place  des initiatives économiques alternatives dans le but d'accroître les retombées pour les communautés locales grâce aux revenus qui auront été générés et de lutter contre la pauvreté. Les participants au cours de cette rencontre ont échangés sur la pérennisation institutionnelle des acquis du projet ainsi que de la mise en oeuvre d'une feuille de route pour la deuxième phase.

En rappel, le projet de conservation de la biodiversité transfrontalière Tridom bénéficie d'un financement de 10 117 500 dollars américains soit un peu plus de 5 milliards 58 millions de Fcfa du  PNUD/FEM  (Fonds  pour l'Environnement  Mondial). Il couvre la Tri-nationale Dja-Odzala-Minkebe créé en février 2005 par les Gouvernements des Républiques du Cameroun, du Congo et du Gabon. Sa zone d'intervention couvre une superficie de 147 000km², soit 7,5% de la forêt tropicale du  Bassin  du  Congo, le  deuxième massif  de forêt  tropicale  humide  du  monde.

L'espace Tridom comprend sept aires protégées reliées entre elles par une "interzone " habitée par des populations éparses dont le rôle essentiel est le maintien à long terme de la connectivité écologique et des processus écologiques. L'objectif du projet est d'apporter un appui aux Gouvernements  pour la mise en oeuvre d'un plan cohérent d'affectation des terres désignant les  aires protégées, les zones forestières permanentes et d'aménagement rural ; le  renforcement des capacités de contrôle de l'exploitation des ressources, la surveillance des  tendances dans la biodiversité et l'écosystème, au moyen d'un système efficace d'application de la loi ; de schémas de gestion collaborative avec le secteur privé et les communautés, en particulier les populations autochtones ; et la mise en place un système de contrôle efficace et économique.

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2021 Médiaterre V4.0