La terre a perdu la moitié de ses animaux en 40 ans à cause de l'homme


Le rapport  bisannuel ‘’ planète vivante’’ 2014  de  l’ONG WWF spécialisée dans la protection des espèces en danger, qui vient d’être publié récemment, fait état de la disparition de plus de la moitié des animaux de la terre en espace de 40 ans.

               Ce rapport indique en effet que entre 1970 et 2010, l’indice ‘’ Planète vivante’’, mesurant l’évolution de 3.038 espèces d’animaux a chuté de 52%. Et ce sont les espèces d’eau douce qui tiennent la tête de cette liste avec une diminution de 76%, laissant loin derrière les espèces terrestres e t marines qui elles ont diminué de 39%. Ce constat est beaucoup amer en Amérique latine (83%), talonnée de près par l’Asie-pacifique.

              Mise à part le changement climatique, le principal responsable de cette désolation reste l’homme. Ses activités, notamment à travers l’agriculture, l’urbanisation, la déforestation, l’irrigation, les barrages hydroélectriques, le braconnage, etc. Qui surploitent la terre, ont réduit et dégradé considérablement l’habitat et le nombre des animaux sur la planète, tel celui des éléphants en Afrique qui a diminué de 80% entre 2002 et 2011.

              Bien que rien ne présage  encore un ralentissement de ce déclin, l’ONG, WWF affirme du moins, toujours dans ce  dernier rapport qu’il est toujours possible d’agir pour le renverser.

 

 Feuilleter le dernier numéro

L'EQUATORIAL MAGAZINE partage avec vous,l'essentiel de l'actualité sur le developpement durable,les enjeux du changement climatique,les dossiers de réferences (Energies,RSE,Pollution...),et les voyages dans les sites touristiques au patrimoine fabuleux.

Site web:www.lequatorialmagazine.com

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0