Mediaterre

   

4e colloque international " Terre et Eau " du 16 au 18 mai à Annaba (Algérie)


Le 4e colloque international « Terre et Eau » aura lieu du 16 au 18 mai à Annaba (Algérie).

Il est organisé par le Département de Géologie de la Faculté des Sciences de la Terre de l’Université Badji Mokhtar Annaba d’Algérie.

La pollution naturelle correspond à celle qui n’est pas provoquée par l’Homme. Ainsi, une forte pluie sur des sols à couverture végétale faible, comme c’est souvent le cas au Sahel, peut amener de grandes quantités de matières qui peuvent perturber les écosystèmes aquatiques.

Pour les eaux souterraines, la géologie en place leur donne habituellement leur caractère. Elles se trouvent parfois naturellement très concentrées en minéraux, dont certains peuvent s’avérer nuisibles voire toxiques. On l’a vu dans plusieurs régions du monde avec des eaux souterraines trop chargées en arsenic ou en sel fluoré.

 

Pour ce 4e colloque, les problématiques suivantes seront mises en valeur :

-Eaux de surface (qualité et quantité)

-Eaux souterraines (qualité et quantité) – Pollution naturelle (salinité, anthropiques, intrusions marines, fertilisants)

-Etats de l’art dans la recharge des systèmes aquifères en Méditerranée

-Impact du changement climatique sur la ressource en eau et l’environnement

-GIRE : nouvelles conceptions

-Eau transfrontalière et conflits dans le monde

-Géologie, géochimie et pollution de l’eau

-Nouvelles approches pour le suivi des polluants et les impacts sur la qualité des eaux et des sols

-Géologie quaternaire et son impact sur l’eau

 

Pour les organisateurs, cette 4e édition « Terre et Eau » constituera une rencontre où seront mêlés les chercheurs et des acteurs de l’eau (des hydrogéologues, des hydrologues, des géologues, des chimistes, des biologistes, des toxicologues,…), ce qui permettre de profiter de l’expérience des uns et des autres et de démontrer encore une autre fois que les barrières entre scientifiques sont bannies à jamais.

Ce caractère de pluridisciplinarité de la rencontre est délibérément choisi car il permettra de traiter plusieurs sujets à la fois. Durant la manifestation, les langues de travail seront l’arabe, le français et l’anglais.

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0