Lancement de " 2050 Pathways ", une plateforme pour un développement sobre en carbone


Après avoir lancé le partenariat de Marrakech en faveur d’une action climatique globale pour la période 2017-2020, les deux championnes de haut niveau pour le climat, Mmes Hakima El Haité pour le Maroc et Laurence Tubiana pour la France, ont lancé jeudi 17 novembre, sous l’ombrelle de ce partenariat, la plateforme « 2050 Pathways ».

Cette plateforme permet de former une large coalition de villes, États et entreprises engagées dans la planification à long terme pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et mobilisées pour la transition vers un développement sobre en carbone.

« 2050 Pathways va soutenir les pays cherchant à développer des stratégies à court terme de décarbonisation, y compris à travers le partage de ressources, des connaissances, de la finance, outre le renforcement de capacités », a annoncé Mme Laurence Tubiana.

« Nous devons enseigner, consommer et produire d’une nouvelle manière », a souligné Mme Hakima El Haité ajoutant : « Nous vivons une nouvelle révolution industrielle ».

Lors de cet événement, de hauts représentants d’une douzaine de pays ont partagé leurs stratégies et expériences. Plusieurs pays, dont l’Allemagne, le Mexique et les États-Unis ont révélé, cette semaine, leurs plans pour 2050 tandis que d’autres pays devraient suivre dans les mois à venir. « Avoir un plan ne garantit jamais le succès. Ne pas en avoir est la recette de l’échec », a déclaré Mme Laurence Tubiana.

Les intervenants ont également salué et félicité l’engagement des deux championnes pour l’action climatique. Le ministre de l’Environnement et de l’Energie du Costa Rica, M. Edgar Gutierrez Espeleta, a notamment souligné : « ‘’2050 Pathways’’ envoie un signal clair de nos intentions à long terme, évitant ainsi le piège de la pensée à court-terme. Notre système de métrique est une pierre angulaire de notre stratégie. Nous nous réjouissons de le partager avec nos partenaires ».

A plusieurs reprises, l’importance d’intégrer les entreprises et les industries dans les débats a été soulevée. « Nous savons tous que l’Accord de Paris est une étape historique. Aujourd’hui, nous envoyons un autre signal au marché. C’est pour cela qu’autant d’entreprises sont présentes à la COP22. Les entreprises ont besoin de certitudes. 2050 Pathways assure aux entreprises qu’investir dans les énergies propres est la bonne décision », a remarqué Mme Catherine McKenna, ministre de l’Environnement et du Changement climatique du Canada.

La plateforme 2050 Pathways est une reconnaissance que les pays seuls ne peuvent mettre en œuvre l’Accord de Paris. « Aucun pays n’a toutes les réponses. Nous savons où nous devons aller. Tous ensembles, nous détenons la sagesse. Nous avons beaucoup à partager mais aussi beaucoup à apprendre », a ainsi déclaré pour sa part M. Jonathan Pershing, envoyé spécial pour les changements climatiques des États-Unis.

Le lancement de 2050 Pathways s’est fait dans une atmosphère d’enthousiasme et d’optimisme. « Aujourd’hui est un grand jour pour nous tous », a souligné M. Mattlan Zackhras, ministre délégué auprès du président des Iles Marshall. « En regardant autour de moi, je pense pouvoir affirmer que nous sommes tous des supporters de Mmes Hakima El Haité et de Laurence Tubiana ».

Communiqué de la COP22

Suivez la Cdp22 avec Mediaterre 

[CdP22-climat]

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0