Débloquer les flux de capitaux pour favoriser le développement du secteur forestier en Afrique


Les pays africains sont affectés par la dégradation de la terre due à la déforestation, ce qui touche gravement le développement économique de l'Afrique et compromet la résilience du continent aux changements climatiques. Au cours des dernières décennies, les ressources forestières du Ghana ont été épuisées à un rythme alarmant. La gestion durable des forêts est donc importante pour freiner cette tendance et maintenir le Ghana sur la voie de la croissance verte.

La première Conférence africaine d'investissement forestier organisée par la Banque Africaine de Développement en juin de cette année à Accra, au Ghana, a été une occasion de rechercher des solutions sur la façon dont de nouveaux modèles de financement mixte peuvent être développés pour financer une industrie de plantation de classe mondiale en Afrique.

A l’issu de la conférence, la Banque Africaine de Développement et le Programme d'Investissement Forestier du Fonds d'investissement climatique ont publié un rapport sur la stratégie à adopter pour débloquer les flux de capitaux pour favoriser le développement du secteur forestier en Afrique.

 

Pexine GBAGUIDI pour Unisféra

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0