Mediaterre

   

Faits marquants de la CdP23 : Mercredi 8 novembre


La Conférence de Fidji/Bonn sur les changements climatiques s’est poursuivie ce mercredi. Dans la matinée, la Présidence a convoqué un dialogue ouvert entre les représentants des collectifs d’ONG et les Parties, et un atelier technique a eu lieu sur les façons d’accroître l’efficacité et la transparence du budget. Des consultations informelles de l’APA, du SBI et du SBSTA ont eu lieu tout au long de la journée.

APA

NOUVELLES LIGNES DIRECTRICES CONCERNANT LA SECTION DE LA DÉCISION 1/CP.21 RELATIVE À L’ATTÉNUATION: Des consultations informelles sur cette question ont été co-facilitées par Sin Liang Cheah (Singapour) et Gertraud Wollansky (Autriche). Dans la matinée, les délégués ont noté avec satisfaction la table ronde en session qui s’est tenue lundi 6 novembre et le non document des Co-Facilitateurs (APA.2017.5.InformalNote), issu des présentations faites par les Parties. Plusieurs pays ont admis que les divergences en termes de capacités doivent être reconnues dans les orientations, et certains pays en développement ont suggéré une information d’ordre général complétée par des orientations spécifiques pour les pays en développement et développés. Certains pays développés sont convenus du besoin d’une approche différentiée mais ont rejeté l’idée de « bifurcation ». Certains ont souligné le besoin de trouver un équilibre entre des orientations tellement détaillées qu’elles en deviendraient un « mécanisme de signalement » et des orientations si générales qu’elles ne contribueraient en rien à remplir les obligations découlant de l’Accord. Beaucoup ont souligné le besoin de renforcer les capacités.

Quelques-uns ont appelé à se centrer d’abord sur la structure, et d’autres ont suggéré d’aborder le fond en estimant que la structure suivrait. Quelques pays ont indiqué leur volonté d’avancer dans des environnements de négociations plus restreints, mais un pays a mis en garde sur le fait que le défi consiste justement à réaliser ces avancées pour le groupe dans son ensemble.

Dans l’après-midi, les Parties ont discuté d’une marche à suivre, notamment des documents sur lesquels fonder les discussions et l’ordre à donner aux questions à aborder.

Certains ont soutenu une proposition visant à aborder d’abord le format du document final, puis les titres de fond du non-document, en promettant que les discussions ne préjugeraient pas de la structure ni de l’approche. Un groupe de pays en développement a présenté des propositions pour les titres. Les Parties n’ont pas été d’accord sur le choix entre un ensemble unique d’orientations en projet, ou deux ensembles reflétant les points de vue divergents sur la différentiation de la mise en application.

Signalant que la moitié du temps accordé à cette question était écoulé et que la plus grande partie de ce temps était consacré à discuter de la présentation des éléments, le Co-Facilitateur Sin Liang Cheah a présenté un document d’une page, qui a été projeté sur l’écran, en indiquant que les Parties peuvent « le prendre, le laisser, ou l’utiliser pour discuter entre elles ». Il a proposé que les Parties émettent des contributions à inclure dans ce document qui contenant des titres relatifs: aux mises en garde; à l’approche générale; aux aspects de procédure; et aux matériaux préliminaires pour l’élaboration d’éléments substantiels. Les Parties n’ont pas été en mesure de convenir d’une marche à suivre. Les consultations informelles vont se poursuivre.

COMMUNICATION RELATIVE À L’ADAPTATION: Des consultations informelles ont été co-facilitées par Julio Cordano (Chili) et Beth Lavender (Canada). Le Co-Facilitateur Cordano a décrit les progrès accomplis dans la table ronde de l’APA. Les Parties ont démarré la discussion sur une « squelette » de projet de texte possible, et un pays en développement a proposé les titres et sous-titres suivants: préambule; principes directeurs; objectif; éléments, avec des sous-titres sur des éléments à choisir ou à rejeter; vecteurs, avec des sous-titres sur les questions de calendrier et de fréquence; liens; soutien, avec des sous-titres sur le soutien à la préparation et présentation des communications relatives à l’adaptation, la mise en œuvre des besoins, priorités, plans et stratégies dans les communications, et les modalités de soutien; et autres questions. Les points de vue des pays en développement divergeaient de ceux des pays développés sur la question de savoir si les négociations devaient se poursuivre sur la base de cette proposition ou bien aborder uniquement les domaines de convergence. Les Parties ont approuvé la suggestion des co-facilitateurs de laisser les Parties proposer des titres et sous-titres avant le soir, et les co-facilitateurs ont déclaré que si les Parties ne le faisaient pas, ils tiendraient compte des propositions précédemment soumises et des points de vue exprimés au cours des consultations informelles. Les consultations vont se poursuivre...

Lire la suite du compte rendu du Bulletin des Négociations de la Terre
Lire le bulletin précédent

Source : Bulletin des Négociations de la Terre

[ODD2030-13], [CdP23-climat]

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0