Mediaterre

   

Transition énergétique et environnementale : les programmes d'investissements d'avenir de l'ADEME


Le Programme d’investissements d’avenir (PIA), crée par l’Etat français en 2010 et piloté par le Secrétariat général pour l’investissement, a pour objectif de financer des investissements innovants sur le territoire afin d’augmenter la croissance potentielle de la France. L’Agence de la transition écologique ADEME est l’opérateur des innovations soutenues destinées à accélérer la transition énergétique et environnementale du pays. Les projets pilotés par l’ADEME visent à accélérer la mise sur le marché de solutions innovantes portant notamment sur les questions de transition énergétique afin de développer des activités à fort bénéfice environnemental.

Les PIA de l’ADEME sont mis en oeuvre dans les secteurs de l’énergie renouvelable, de l’efficacité énergétique, du développement de bâtiments, industries et agricultures éco-efficiente, de la biodiversité et des modes de transport durable. En 2020, plusieurs projets sur les énergies marines renouvelables (ENR), l’industrie éco-efficiente et sur la filière bois ont été sélectionnés et sont en cours d’accompagnement.

Les ENR représentent un axe clé de la transition énergétique et les projets accompagnés portent notamment sur l’éolien offshore flottant, l’hydrolien marin et l’énergie thermique des mers. Sept projets de fermes pilotes d’éoliens flottants sur le territoire sont par exemple financés à Belle Ile, dans le golf du Lion ou à Gruissan.

Alors que l’industrie représente 20% des émissions de gaz à effet de serre, l’ADEME accompagne des projets d’industrie éco-efficiente pour atteindre la neutralité carbone. Des projets de gestion optimisée de l’énergie, de maîtrise de la consommation énergétique, d’optimisation d’usage d’eau afin de réduire l’empreinte environnementale tout en gardant la compétitivité sont mise en oeuvre.

La construction de bâtiments en bois et le développement de l’usage de matériaux biosourcés sont aussi accompagnés par l’ADEME. L’objectif est de relancer la filière bois du pays par le financement de projets à forte valeur écologique. A Bordeaux par exemple, 6,5 millions d’euros sont alloués pour deux projets de construction de tours de 55 et 50 mètres de haut à forte composition en bois. L’objectif des projets est de trouver les meilleures solutions techniques permettant d’utiliser un maximum de bois et de développer une structure bous selon un modèle d’exosquelette permettant d’optimiser l’équilibre économique du mite bois-béton. 

[MOGED]

Source image : Wikimedia Commons License Creative Commons 

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0