Mediaterre

   

France: la traque aux filets de pêche jetés en Méditerranée


Parmi les milliers de tonnes de déchets jetés dans la mer chaque année, on peut citer les filets de pêche, qui représentent un véritable danger pour la faune marine. A Nice, dans les Alpes-Maritimes, un groupe de bénévoles a décidé de se pencher sur le problème en créant l’association “Depth’s Guard”, qui vise à récupérer certains de ces filets de pêche abandonnés. Selon eux, la situation actuelle est assez alarmante, comme le signale Luc Martinez, membre de l’association: “On a travaillé l'an dernier toute une journée avec une douzaine de plongeurs pour restaurer l'ensemble du site et quand on voit comment il est aujourd'hui, c'est une immense déception”.

L’un des exemples mis en avant est le site de la Vierge, où les filets de pêche se trouvent en grande quantité. Apparemment, le site est à nouveau pollué par au moins 2 000 mètres carrés de nylon abandonné. Ce phénomène bien connu des bénévoles se nomme “filets fantômes”. Selon Manuel Dietrich, le cofondateur de Depth’s Guard, les dégâts peuvent être perçus de la manière suivante: "Quand on met un filet contre la paroi, les poissons ne peuvent plus rentrer ni sortir et les fonctions de nurserie, de nourriture et d'abri ne sont plus valables, donc au bout d'un moment les poissons s'éloignent et quittent le site”.

Récupérer des filets de pêches dans l’océan n’est pas simple, en effet cela demande de tirer, dégager, découper cet immense piège pendant des heures, puis de l'équiper de parachutes pour permettre sa remontée.

La protection de la faune marine fait partie des objectifs de développement durable mis en place par les Nations Unies. 

 [MOGED]

[MOGED]

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0