Mediaterre

   

Le programme de Réduction des Émissions dues à la Déforestation et à la Dégradation des Forêts (REDD ) au Togo


Le projet de Réduction des Émissions dues à la Déforestation et à la Dégradation des Forêts ou en anglais Reducing emissions from deforestation and forest degradation (REDD) est un mécanisme international d'une initiative internationale et transnationale coordonnée par l'ONU afin de lutter contre le réchauffement climatique provoqué par les émissions de gaz à effet de serre, notamment par la dégradation, la destruction et la fragmentation des forêts dans les pays en voie de développement. Son but est de renforcer les stocks carbone forestier dans les pays en voie de développement et participer à la gestion durable des forêts grâce aux fonds versés aux pays en voie de développement et émergents par les pays industrialisés.

Au Togo, le projet REDD est soutenu par le Ministère de l'Environnement et des Ressources Forestières à travers la coordination nationale REDD .La coordination nationale REDD est l'un des trois organes chargés du programme REDD au Togo, crée en 2016 et étant sous la tutelle du Ministère de l'Environnement et des Ressources Forestières togolais. Au Togo, le projet a pour but de conserver les forêts et les arbres hors-forêts afin qu'ils jouent un rôle socio-économique et écologique. Le projet REDD témoigne d'une stratégie sur le plan nationale cohérente afin de lutter contre le réchauffement climatique. Grâce à ce mécanisme, le Togo est incité à mieux protéger et gérer ses ressources forestières et participe ainsi à la lutte mondiale contre le dérèglement climatique en réduisant ses émissions de gaz à effet de serre (GES). Grâce à ce mécanisme, les forêts sur pied ont une valeur plus grande que celles abattues. On peut distinguer cinq grandes activités menées par ce mécanisme : la réduction des émissions dues au déboisement, la réduction des émissions dues à la dégradation des forêts, le renforcement des stocks de carbone forestiers, la conservation des stocks de carbone et enfin la gestion durable des forêts. Le coût d'un tel mécanisme n'est pas précisé par le site dédié puisque les estimations varient. Le programme REDD afin d'être mené à bien et de réduire la déforestation de moitié d'ici 2030 nécessite quelques dizaines de milliards de dollars par an, mais ne rien faire pour préserver l'environnement serait bien plus coûteux.

En 2018, le processus REDD avait réalisé deux grandes études lui permettant d'évaluer le potentiel réel des forêts mais surtout de déterminer quelles étaient les causes profondes de la destruction des forêts togolaises. Ainsi, grâce à ces études, les axes stratégiques préliminaires du mécanisme REDD sont donc affinés. Grâce à ce processus, le Togo peut proposer une stratégie nationale cohérence, adaptée et efficace dans la lutte contre le dérèglement climatique.

Par exemple, la forêt de Goubi dans la préfecture du Tchamba a bénéficié de l'aide du mécanisme REDD . On peut observer cinq grandes étapes particulièrement importante dans le processus de la gestion de la forêt : la cartographie participative, l'inventaire d'aménagement de la forêt, la mise en place d'un comité local de gestion, la sécurisation foncière entre autre par la signature de documents juridiques et enfin le marquage des arbres de la première assiette annuelle de coupe. Le projet de la forêt communautaire de Goubi montre à quel point la foresterie est un domaine capital pour le développement local, génératrice d'emplois pour les jeunes et permet surtout de renforcer les communautés en augmentant leurs capacités et en s'adaptant aux changements.

Pourtant, d'après l'ancien ministre André Johnson, en dépit des nombreuses politiques, programmes et projets mis en place par le Togo ces dernières décennies afin d'améliorer la gestion durable des forêts et de lutter contre la dégradation et la déforestation des forêts, les résultats sont peu convaincants.

#MOGED [MOGED]

Crédit image : lifeforstock, freepik

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0