Mediaterre
   

La BAD annonce le premier closing du Fonds africain des énergies renouvelables à 100 millions $



  • La Banque africaine de développement (BAD)  a annoncé, dans un communiqué publié le 13 mars, le premier closing du Fonds africain des énergies renouvelables (AREF)  à 100 millions de dollars.

    Ce fond né d'un partenariat entre la Société africaine des biocarburants et des énergies renouvelables (SABER) et la Banque africaine de développement (BAD), ambitionne un closing final à 200 millions de dollars d'ici douze mois, a-t-on ajouté de même source.

    Le fonds basé à Nairobi sera géré par Berkeley Energy, une société spécialisée dans le soutien aux projets d'énergie durable dans les pays émergents.

    L'objectif du fonds AREF est de prendre des participations majoritaires dans des petites et moyennes entreprises produisant entre 5 et 50 mégawatts et utilisant des énergies renouvelables, dont l'hydroélectricité, l'énergie solaire ou  éolienne et la biomasse.

    Les investissements du fonds devraient être compris entre 10 et 30 millions de dollars par projet.

    La BAD est le principal contributeur au fonds avec  65 millions de dollars. Les autres contributeurs sont la Banque ouest-africaine de développement (BOAD), la Banque d'investissement et de développement de la CEDEAO (BIDC), le fonds néerlandais FMO, Calvert Foundation, Berkeley Energy et la SABER.

    Source : Agence Ecofin

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0