Une deuxième vie pour le centre de conservation des sols et d'eau



  • Depuis sa mise sur pied en 1991, le CCSEEC a apporté une contribution remarquable au secteur agricole  du Canada atlantique, du Québec et du pays. L'équipe d'experts du Centre a démontré sa capacité  d'intervention et apporté un soutien appréciable au secteur agricole de l'Est du Canada dans les  domaines de la conservation des sols et de l'eau, du transfert de la technologie et des activités réalisées  en partenariat, et ce, dans le but de promouvoir le développement durable. Il a coordonné le  développement du plan de ferme environnemental (PFE) pour les provinces de l'Atlantique.

    Le CCSEEC a aussi développé de l'expertise et donné des services de gestion des zones tampons riveraines, de même que pour l'agroforesterie, l'adaptation aux changements climatiques, la réduction  des gaz à effet de serre et la gestion des éléments nutritifs, ainsi que la cartographie des pratiques de gestion agricole à l'aide de systèmes d'information géographique.

    " Le CCNB est très fier d'accueillir le CCSEEC au sein de sa grande famille ", a déclaré la présidente directrice générale, Liane Roy.  " Le Centre a fait sa marque au cours des années et s'avère un chef de file dans les provinces atlantiques et au Québec sur le plan de la diffusion de l'information, la recherche et le transfert de technologie concernant la conservation des sols et de l'eau.  Le Centre constitue également un organisme de référence pour les producteurs agricoles, tant francophones qu'anglophones, et nous entendons bien continuer dans cette veine ", a poursuivi la PDG. 

    Le Centre assurera le maintien et la continuité des services offerts et des dossiers en cours, grâce au personnel expérimenté qui est maintenu en place.  Selon Mme Roy, le Centre constituera une valeur ajoutée au CCNB.

    Pendant vingt ans, le CCSEEC a été sous l'égide de l'Université de Moncton, campus d'Edmundston (UMCE).  Au terme de son contrat, l'UMCE a passé le flambeau au CCNB. " Je suis enchanté de constater que le CCSEEC va continuer ses activités sous les auspices du CCNB, a indiqué le vice-recteur par intérim de l'UMCE, Jacques Paul Couturier. Il s'agit là pour le Centre d'un partenaire de choix, qui va maintenir des conditions propices à son essor et à son développement. L'UMCE est fière du bilan des activités et des réalisations du Centre depuis sa création en 1991, et je tiens à remercier les employés et les partenaires du Centre qui ont rendu ceci possible au fil des ans. "

    Partagez
    Donnez votre avis
    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0