Mediaterre

Exploitation agricole au Nouveau-Brunswick : Une tendance à la baisse



  • Selon un nouveau rapport de Statistique Canada, il y a une forte baisse du  nombre de fermes agricoles au Nouveau-Brunswick.

    Déjà en  2011, le Recensement fait par le gouvernement fédéral sur  l’agriculture, faisait état d’une baisse du nombre de fermes agricoles au Nouveau-Brunswick. Cette baisse s’élevait alors à  de 5,9 %. Le Nouveau-Brunswick représentait  alors 1,3 % des 205 730 exploitations agricoles du Canada. Aujourd’hui, la diminution est encore plus forte car « le nombre de fermes a diminué de 13,6%, alors que le nombre d’agriculteurs âgés de 35 à 54 ans a baissé de 24% ». Cette tendance à la baisse ne concerne pas seulement le nombre de fermes, même la superficie des terres agricoles a diminué à cause de l’urbanisation.

    Ces chiffres peuvent laisser croire que la situation est critique, mais selon Michael Bouma, président de l’Association agricole du Nouveau-Brunswick il y a des raisons d’espérer. Michael Bouma précise sa pensée en soulignant que : « la population mondiale est toujours en croissance », donc il y a plus de bouches à nourrir. Mais au-delà de la croissance de la population mondiale il pense que de plus en plus de jeunes du Nouveau-Brunswick choisiront la vie d’agriculteur.

    Cette analyse se confirme avec les chiffres de Statistique Canada. Dans son rapport, on peut lire que « le nombre de fermiers âgés de 35 ans ou moins est passé de 225 à 260 ( 15,5%), depuis 2011 ». Selon Michael Bouma, « plusieurs de ces nouveaux fermiers sont très éduqués et ils construisent de petites fermes hautement productives. Plusieurs ont fait des études universitaires. Ils ont donc beaucoup de connaissance. Les meilleurs fermiers sont souvent ceux qui n’ont pas grandi sur une ferme: ils font tout de la bonne façon »

    Les néobrunswickois n’ont pas encore de raison de craindre la famine car même si la superficie des terres agricoles a diminué,  la superficie des terres en culture a augmenté de près de 7% depuis 2011. Ceci veut donc dire que « les terres sont gérées de façon efficiente et efficace».

    SOURCE : Acadie Nouvelle, Statistique Canada (http://www.statcan.gc.ca)

    Partagez
    Donnez votre avis
    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0