Mediaterre
   

Une femme, cheffe de l'Exécutif de Hong Kong



  • Pour la première de fois de l’histoire de la ville-État de Hong Kong, une dame est portée au poste de chef de l’Exécutif, le 26 mars 2017.

    Au terme du vote, Carrie Lam Cheng Yuet-ngor a obtenu 777 voix contre 365 à son premier adversaire, l'ancien secrétaire aux Finances, John Tsong.

    Soutenue par la Chine et désignée par un collège électoral, composé de 1 200 membres, Carri Lam va prendre ses fonctions le 1er juillet prochain.

    Au moment de sa désignation, elle était la première secrétaire de l'administration sortante.

    En rappel, née le 13 mai 1957, Carrie Lam est une femme politique.

    Elle est médaillée de l'Étoile dorée de Bauhinia (en) ainsi que de la Médaille de Grand Bauhinia (en) en 2016.

    Sur le papier, Hong Kong bénéficie jusqu’en 2047 d’une autonomie par rapport à la Chine, en vertu du principe «un pays, deux systèmes», décrété lors de la rétrocession par la Grande-Bretagne de sa colonie à la Chine, en 1997. Mais, la réalité de la gestion de la ville-État en est une autre.

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0