Objectifs de développement durable: résultats de Rio+20 et perspectives



  • Dans son sommaire de la Conférence Rio+20, l'Institut international du développement durable (IISD) présente des perspectives sur le processus d'établissement des Objectifs de développement durable pour faire suite au cadre des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) qui prend fin en 2015 [notre traduction]:

    "Un accord sur un processus visant à élaborer des Objectifs de développement durables universels était l'une des décisions politiques les plus importantes de la Conférence, étant donné sa centralité pour aider à définir l'agenda du développement post-2015. Basé sur un texte de compromis du Brésil, le document tente d'apaiser tant les préoccupations de l'UE que le processus soit dirigé par la science, tout en protégeant les préoccupations du G-77/Chine sur les droits des experts gouvernementaux à participer à l'élaboration des ODD. L'UE a perdu dans sa demande que la décision de la Conférence aille au-delà des questions de procédure, compte tenu de la résistance G-77/Chine d'appeler à un examen plus détaillé des thèmes et des échéanciers pour les ODD.

    Sur les perspectives pour les ODD, ceux qui sont proches au processus voient une étroite fenêtre de temps pour assurer le passage en douceur d'objectifs courts, significatifs et inspirants qui peuvent capter l'imagination du public. Certains ont indiqué que l'espoir est qu'un "passage de témoin" puisse être enligné à l'occasion d'une session extraordinaire de l'Assemblée générale en Septembre 2013, faisant suivre l'examen final de la réalisation des OMD par l'adoption d'ODD. Cependant, il ne sera pas facile d'élaborer un langage qui est à la fois universel et capable de transcender les sensibilités extrêmes de pays et de régions qui se retrouvent à des points très différents sur le spectre du développement: allant de l'affirmation bolivienne d'un discours post-colonial radicalement pluraliste en faveur de multiples modèles de développement d'une part vers d'autre part ce qui est considéré comme une alternative monoculturelle émanant des capitales des principaux pays développés, qui sont accusées de rendre le monde sûr pour Hollywood et la consommation non durable des modes de vie des célébrités.

    Au coeur du différend sur les ODD est un problème qui est devenu beaucoup plus explicite au cours des négociations de Rio +20: la qualité du débat et la mesure dans laquelle les résultats sont informés par les découvertes scientifiques. Le processus des ODD sera à surveiller pour évaluer le succès des défenseurs de cette approche, y compris les "Rio Elders" et les membres du Groupe de haut niveau du Secrétaire général concernant la viabilité de l'environnement mondial, qui ont conclu qu'une meilleure interface science-politique est une composante nécessaire pour améliorer la qualité des négociations multilatérales et leurs résultats."

    Suivre le lien plus bas pour accéder au texte intégral des résultats de Rio+20; la section relative aux ODD se situe aux pages 52 à 54 (paragraphes 245 à 251).

    Source: Bulletin des négociations de la Terre, volume 27 no. 51, Institut international de développement durable

    [PROCESSRIO2012] [PROCESSODD]

     

     

    Partagez
    Donnez votre avis
    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0