Mediaterre

Management des coopératives de producteurs de cacao : Telcar Cocoa Ltd lance une Académie au Cameroun



  • Mise sur pied par Telcar Cocoa Ltd, avec notamment le soutien de la firme américaine Cargill, l’Académie des Coopératives (Coop Academy) officiellement lancée le 29 mars 2016 à Yaoundé vise à booster le processus de durabilité de la filière cacao au Cameroun.

    S’appuyant sur les trois principaux piliers que sont l’accroissement de la productivité, la formation des producteurs et l’appui des communautés, ce programme réserve aux cacaoculteurs a été décliné en présence du directeur général de Cargill Afrique Lionel Soulard et des membres du gouvernement, à savoir : Henri Eyebe Ayissi, Luc Magloire Mbarga Atangana et Laurent Serge Etoundi Ngoa, respectivement ministres de l’Agriculture et du Développement rural (Minader), du Commerce (Mincommerce), et des Petites et Moyennes entreprises, de l'Économie sociale et de l'Artisanat (Minpmeesa).

    Pratiquement, ce projet futuriste, financé à hauteur de 30% par la Société financière internationale (organisation du Groupe de la Banque mondiale dédiée au secteur privé), va donner lieu à la formation de quelque 908 délégués de 227 coopératives, à travers 45 centres dans les bassins de production du cacao du pays.

    Au terme de 3 ans de formation, les bénéficiaires de ce programme implémenté par Telcar Cocoa Ltd (premier exportateur de cacao du Cameroun, avec près de 30% de volume), dirigée par Mme Kate Kanyi-Tometi Fotso, seront capables de transformer leurs organisations paysannes en «entreprises viables, durables et profitables». Avec notamment, l’écoulement d’un cacao à l’arôme Cameroun d’excellente qualité sur le marché international.

    «Nous sommes certains qu’avec cette formation qualifiante suivie d’un coaching de proximité, nous serons désormais les vrais entrepreneurs agricoles et nos coopératives deviendront des outils de développement pour les producteurs et pour nos communautés», a déclaré le président national des producteurs de cacao au Cameroun, Victor Dika.

    Et le vice-président du Conseil interprofessionnel du cacao et du café (Cicc), Valentin Foketchang, de souhaiter : «Une filière c’est d’abord la solidarité. Que l’exemple de solidarité de Telcar fasse donc tache d’huile».

    En rappel, avant la Coop Academy, le «Cargill Cocoa Promise» a permis, entre 2011 et 2015, de former 21 000 agriculteurs dans 600 centres dans les bassins de production de la fève brune du Littoral, du Sud-Ouest, du Centre et du Sud. Une formation axée sur les bonnes pratiques agricoles, post-récolte et aux normes volontaires de durabilité, apportée par les experts de l’Institut de recherche agricole pour le développement (Irad), et du Minader. Ce qui a déjà permis, pour la première fois, «d’avoir des rendements de 1200 kg à l’hectare en milieu paysan contre 350 kg/ha» par le passé. Bien plus, cette performance a permis de redistribuer 514 millions de francs Cfa aux producteurs sous forme de primes à la qualité en 2 ans (2014 et 2015).

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2018 Médiaterre V4.0