Mediaterre

"La GAR est une méthode privilégiée par le Canada", confie la Haute-commissaire du Canada à Yaoundé (capitale du Cameroun), S.E Mme Nathalie O'Neil



  • Au cours de la cérémonie de remise solennelle des Attestations à la première cuvée des stagiaires (15) formés par l’École nationale d’administration publique (ENAP) délocalisée au Cameroun, Son Excellence Mme Nathalie O’Neil présente l’importance de la Gestion axée sur les résultats (GAR) pour le développement durable et invite les Camerounais à prendre part aux offres de formation de l’institution publique canadienne, le 18 mai 2018 à Yaoundé.

    «C’est très important d’entendre les bénéficiaires de la première cohorte présenter ce qu’ils ont appris sur la GAR, pendant dix jours de formation. Je suis très impressionnée par ce qu’ils ont appris en si peu de temps. En effet, la GAR est une méthode privilégiée par le Canada. Et je suis très heureuse du partenariat ENAP-IFTIC-SUP (Institut de formation supérieure aux métiers des télécommunications, de l’innovation technologique, de commerce et de gestion) pour pouvoir continuer d’offrir ce genre de formation aux Camerounais et aux ressortissants des pays de la sous-région Afrique centrale», déclare fièrement Mme Nathalie O’Neil, après avoir eu l’insigne honneur de remettre les parchemins aux heureux élus du jour, à Yaoundé.

    Avant de renchérir : «Nous encourageons les partenariats entre les institutions d’éducation canadiennes et camerounaises. Ces institutions ont déjà une longue histoire de coopération ici au Cameroun. Et c’est quelque chose que nous travaillons au quotidien. Cette première formation va servir à encourager les Camerounais à venir prendre davantage part à cette initiative (la délocalisation des formations de l’ENAP du Canada au Cameroun, Ndlr)».

    C’était en présence du président du conseil d’administration de l’Institut de formation supérieure aux métiers des télécommunications, de l’innovation technologique, de commerce et de gestion (IFTIC-SUP) du Cameroun, Armand Claude Abanda et de bien d’autres pionniers du partenariat ENAP/IFTIC-SUP.

    Pour mémoire, le partenariat de délocalisation des offres de formation de l’ENAP du Canada au Cameroun (pour la sous-région Afrique centrale) a été scellé le 07 septembre 2017 à Québec. Les activités ont été officiellement lancées le 23 avril 2018 à Yaoundé. Le premier séminaire portant sur la GAR s’est tenu du 07 au 18 mai à Yaoundé. Et le deuxième séminaire sur la Budgétisation axée sur les résultats (BAR) est annoncé pour juin 2018.

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2021 Médiaterre V4.0