Mediaterre

Développement urbain durable, trente femmes formées à la fabrication des kits et lampadaires solaires Développement au Cameroun



  • Permettre de partager les stratégies, plans et actions pour un développement durable avec des faibles taux d'émissions de gaz à effets de serre (GES) sur le territoire de la commune avec les autres acteurs »: c’est l’objectif d’un atelier de formation national des collectivités locales sur la Convention des Maires pour l'Afrique subsaharienne sur le climat, qui a été organisé du 13 au 15 février 2019 à Yaoundé au Cameroun à l’attention de d’une trentaine de femmes. Celles-ci qui venaient aussi bien des mairies d’Afrique que de mouvements associatifs féminins, ont ainsi été formées à la fabrication des kits et lampadaires solaires et des sacs cuiseurs. Elles ont également été édifiées sur la méthodologie et les étapes de développement d'un Plan d'Action pour l'Accès à l'Energie Durable et le Climat (PAAEDC).

     Pour le ministre camerounais de l'Habitat et du Développement Urbain, Célestine Ketcha Courtès, au-delà du PAAEDC qui fait la synthèse des différents documents de planification urbains et communaux et les déclinent en plans d’atténuation, d’adaptation et d’amélioration de l’accès à l’énergie durable, il est aujourd’hui plus qu’urgent pour les villes camerounaises d’adhérer à la campagne « Ville et déchets intelligent », afin de les rendre plus résilientes.

    Cet atelier de formation national des collectivités locales sur la Convention des Maires pour l'Afrique subsaharienne sur le climat, a bénéficié de l'appui de l'Union Européenne (à travers la Convention des Maires en Afrique subsaharienne « CdM ASS », du Programme des Nations Unies pour les Etablissements Humains (ONU-Habitat), (à travers la Convention Mondiale des Maires pour le Climat et l'Energie « GCoM », et de l'Institut de la Francophonie pour le Développement Durable.

     

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0