Mediaterre

Cameroun : la CAM3A fait l'autopsie des 11 maux qui minent le secteur minier



  • Au cours de la restitution des résultats de sa récente enquête assortie d’une note de la politique du Cameroun, intitulée : «Examen de la fermeture de mines et la réhabilitation des sites : défi et recommandations», le 28 août 2019 à Yaoundé, la Cameroon Alumni Association (CAM3A) fait l’autopsie des maux qui minent le secteur minier camerounais. Entre autres, il y a :  

    1-       La non formalisation des artisans miniers ;

    2-       Le secteur est submergé d’exploitants artisanaux et à petite échelle (ASM) et aux prises avec de nombreux problèmes environnementaux, sociaux et de sécurité émanant tous de la fermeture de mines et de pratiques de réhabilitation ;

    3-       Le Code minier recense les meilleures pratiques en matière de fermeture et de réhabilitation, sans pour autant respecter les directives de leur mise en œuvre ;

    4-       L’absence de bonne de synergie entre les ministères de l'Environnement, de la Protection de la Nature et du Développement durable (MINEPDED) ; des Mines, de l'Industrie et du Développement technologique (MINMIDT) pour favoriser les meilleures pratiques de gestion de la fermeture des mines ;

    5-       Les dommages causés pendant la période de retard contribuent énormément à la dégradation de l'environnement ;

    6-       L’abandon des fosses minières ;

    7-       L’absence de fonds de réhabilitation pour l'exploitation minière artisanale ;

    8-       La non signature du texte d'application de la loi permettant la constitution d'un «Fonds pour les sites miniers et les carrières, de la restauration, de la réhabilitation et de la fermeture»

    9-        La non restauration ou réhabilitation des sites par les exploitants miniers (les détenteurs de titres de mines) conformément à la loi en vigueur;

    10-       L’absence dans la loi minière des procédures permettant de réhabiliter une carrière ou un site minier;

    11- Des pratiques illégales non réglementées qui caractérisent l’activité minière au Cameroun.

    Voilà, en autres, plaies dont souffre le paysage des fermetures et réhabilitations de mines au Cameroun, avec pour conséquence d’énormes atteintes sur l’environnement, les biens et les personnes.

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0