Mediaterre

Cameroun: Le gouvernement renforce la protection des gorilles



  • Une lueur d’espoir se profile à l’horizon pour la protection des gorilles au Cameroun. Le 27 juillet 2020, le président de la République Paul Biya, a signé un décret portant adhésion du Cameroun à l’Accord sur la conservation des gorilles et de leurs habitats, adopté le 26 octobre 2007 à Paris (France). 13 ans après cet accord international autrement appelé « Accord Gorilla », le Cameroun enregistre une avancée dans la sauvegarde et la conservation durable de ces primates de plus en plus menacés, selon l’Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN). Ces dernières années, les gorilles font face à de nombreuses menaces notamment le braconnage, la perte d’habitat, la déforestation, les maladies mortelles, l’agriculture itinérante sur brûlis, le surpâturage, l’exploitation non durable des produits forestiers non-ligneux, etc.

    Lors d’une déclaration faite devant la Commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale le 16 juin 2020, le ministre camerounais des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a indiqué que le pays abrite une population de gorilles estimée à 15 000 individus. D’après la plateforme américaine d’informations "Mongabay", deux sous-espèces de gorilles existent au Cameroun : le gorille des plaines occidentales (Gorilla Gorilla gorilla) qui habite au sud du fleuve Sanaga et une petite population de gorilles de la rivière Cross (Gorilla Gorilla Diehli) qui vit au nord du fleuve. Des sous-espèces de gorilles non encore identifiées ont été aussi repérées en 2002 dans la forêt d’Ebo, région du Littoral, par des scientifiques. 

    [MOGED]

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0