Mediaterre

Développement de la filière crevette : des experts se concertent à Douala sous l'égide de la FAO



  • Ce 14 juin 2022 s’est tenu dans le chef-lieu de la région du Littoral, le lancement de l’atelier de planification des activités du projet FISH4ACP de la chaine de valeur de la pêche maritime crevettière au Cameroun.

    Cette rencontre qui s’est étalée sur trois jours avec un dénouement intervenu ce 16 juin 2022 à l’hôtel Sawa, s’inscrit dans la continuité d’un autre rendez-vous organisé dans le même lieu du 15 au 17 mars 2022 à l’occasion de l’atelier de validation du rapport rendu par l’Institut des sciences halieutiques (ISH) de l’Université de Douala à
    Yabassi à la suite d’un travail de collectes de données qui aura duré sept mois et qui portait sur « l’analyse fonctionnelle et l’évaluation de la durabilité économique, sociale et environnementale  de la chaîne de valeur de la pêche crevettière au Cameroun ».

    Trois mois après examen et validation du rapport susmentionné, les acteurs impliqués dans le projet FISH4ACP de la chaine de valeur de la pêche maritime crevettière au Cameroun étaient à nouveau étaient réunis à l’occasion d’un autre atelier portant cette fois, sur « la définition d’un plan d’action prioritaire pour la période 2022-2025 ». 

    Cet  atelier dont le démarrage a connu entre autres  les présences du Dr. Elie Badai (représentant du Ministre de l’élevage, de la pêche et de l’industrie animale), Patrick Thome (représentant des services du Premier Ministère), du Dr Athman Mravili (représentant de la FAO au Cameroun) et de Gilles Van de Walle (conseiller technique du programme FISH4ACP, FAO), avait un double enjeu notamment la finalisation et la validation de  la définition de la vision des principaux axes stratégiques du projet FISH4ACP au Cameroun ; et enfin la discussion et la validation des activités spécifiques, des modèles d’affaires et des investissements requis pour la mise en œuvre de la stratégie de développement du projet suscité.

    Les participants à ce nouvel atelier qui s’est tenu un an après le lancement du projet FISH4ACP au Cameroun,  ont échangé sur trois axes principaux dont le premier sur l’effort de pêche durable, le deuxième sur l’amélioration de la qualité et l’accès aux marchés rémunérateurs et la dernière sur la gouvernance participative et transparence accrue.

    Le projet FISH4ACP…

    Lancé officiellement au Cameroun  le 09 juin 2021, le projet FISH4ACP a pour but d’ « accroître la compétitivité et la durabilité économique de la chaîne de valeur pêche à la crevette afin de renforcer la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations » renseignait le Dr Athman Mravili dans son adresse d’ouverture de l’atelier tenu du 15 au 17 juin 2022 à Douala. Il s’inscrit dans « la vision globale de la FAO définie dans son cadre stratégique 2022-31 et les four better : better production, better nutrition, better environment, better life et des ODD : 01 (Pas de pauvreté), ODD02 (zéro famine), et ODD 10, (inégalités réduites) » ajoutait le représentant de la FAO au Cameroun.

    Parlant du Cameroun, ce projet porte sur « la pêcherie crevettière avec 04 espèces de crevettes, exploitées par la pêche industrielle et artisanale : Parapenaeopsis atlantica (crevette grise), Penaeus notialis (Crevette rose), Penaeus monodon (Crevette Zebrée), Penaeus kerathurus (Crevette tigrée) »  avons-nous appris.

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2022 Médiaterre V4.0