Mediaterre

BioSave, l'application bio destinée aux agriculteurs de Côte d'Ivoire



  • C'est bien connu: la jeunesse est synonyme d’innovation et de futur. À l’Université de Daloa en Côte d’Ivoire, trois étudiants ont décidé de lancer une application mobile destinée aux agriculteurs, leur permettant d’apprendre à fabriquer et utiliser des engrais et insecticides bio à partir de déchets organiques. Lancée l’année dernière auprès de 150 agriculteurs, l’application appelée BioSave offre également des méthodes de production moins coûteuses.

     

    Les trois étudiants proposent une solution alternative à l’usage des produits chimiques dans les champs. Une fois leur idée bien définie, Konan Jeanne Armelle Manhounou et Guehi Jonas Robert ont contacté Kouassi Kotchi, un ancien élève de l’Université en pleine reconversion dans les nouvelles technologies.

    Ce dernier décrit le processus de développement de l’application :

     « Nous avons commencé par enquêter sur les zones où notre application pouvait être utile aux agriculteurs et […] nous avons décidé de nous lancer d'abord à M'bayakro, qui se trouve sur la route Daloa-Abidjan. En discutant avec les agriculteurs de ce village, nous nous sommes rendu compte que des sociétés leur vendaient des produits chimiques (engrais, insecticides, etc.) sans leur donner de conseils sur comment les utiliser…. »

    De nombreux agriculteurs nationaux utilisent des engrais et des insecticides chimiques, chers et mal dosés et parfois vendus par des sociétés qui ne donnent aucun conseil d’utilisation.

     « Un monsieur nous a […] dit qu'il n'arrivait pas à vivre de son activité agricole parce que les produits chimiques lui coûtaient très cher, presque 150 000 francs CFA par an (l’équivalent de 228 euros). » poursuit-il.

     

    Ces pratiques coûteuses et peu respectueuses de l’environnement provoquent non seulement un danger pour la santé humaine lors de la consommation alimentaire mais également pour les terres.

     « Dans un autre village, non loin, un autre avait complètement détruit son champ en utilisant des produits dont il ne connaissait pas le dosage. » ajoute-t-il.

     

    BioSave propose des recettes d’engrais simples à réaliser à la maison à partir des déchets organiques et montre tout d’abord aux agriculteurs comment trier ces déchets. Mais les trois jeunes ont fait face à une difficulté majeure étant donné que tous les agriculteurs ne possèdent pas de smartphones.

    « Sur 150 personnes, seules 80 en avaient un. C'est pour cela que nous avons aussi pour projet de développer un serveur vocal, disponible sur les portables simples. »

     

    L’application, désormais disponible en français, baoulé et malinké, les langues les plus parlées de la région, a pu être créée grâce à un prix d’environ 1 520 euros remporté en août 2018 par les trois entrepreneurs lors d'un hackaton national, Civagrihack. De plus, ils ont également gagné environ 4 570 euros en remportant le Prix de l'entrepreneur social 2019 de l'opérateur Orange CIen septembre dernier.

     

    Leur projet est très prometteur, étant donné que la Côte d’Ivoire est la première puissance agricole d’Afrique de l’Ouest et que les agriculteurs du pays approvisionnent le marché national mais aussi celui des pays francophones voisins comme le Burkina Faso, le Bénin, le Togo, le Mali et la Guinée.

     [MOGED]

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2022 Médiaterre V4.0