Mediaterre

Togo: Création d'une marque d'insecticide biologique



  • “Kini”, c’est le nom de la marque créée au Togo par l’entrepreneur Razak Adjéi. Kini vise à promouvoir des insecticides biologiques à base d’huile végétale de neem, une initiative durable et beaucoup plus écologique que les pesticides classiques actuellement utilisés dans le pays. Cette initiative vise à éloigner les insectes ravageurs tout en protégeant les plantes de substances chimiques qui pourraient être néfastes à la santé des producteurs et des consommateurs.

    L’huile de neem est produite à base de graines de margousier, un arbre originaire d’Inde qui produit des fleurs violettes et qui est généralement cultivé dans les régions tropicales et semi-tropicales. La principale substance active des graines de margousiers est l’azadirachtine, qui empêche la mue des larves d’insectes. En plus d’insecticides, l’huile de neem est notamment utilisée dans l’élaboration de produits cosmétiques, et est également connue pour ses propriétés acaricides et bactéricides et fertilisantes. L’huile de neem est biodégradable et très économique, et peut être utilisée pendant toute la période de végétation. Elle agit sur les chenilles, les pucerons, sauterelles ou encore araignées rouges, et n’est pas toxique pour l’homme. Un litre de cette huile permet d’obtenir environ 50 litres de produits à pulvériser sur les cultures. Néanmoins, l’utilisation de l’huile de neem en tant qu’insecticide sur le territoire français reste controversée.

    Etant petit, l’entrepreneur aspergeait déjà les cultures de cette huile afin de repousser les insectes suite à un conseil de son père. Razak Adjéi a également créé l’entreprise Targroup, qui permet aux communautés rurales de collecter et commercialiser les graines de margousier et ainsi de toucher un revenu supplémentaire. 


    [MOGED]

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0