Mediaterre

Eau

   

"Les déchets sont recyclés, transformés et réutilisés à 90% au Rwanda", constate la MINHDU, Célestine Ketcha Courtès, au terme d'une mission de prospection dans ce pays.



  • Sous la conduite de la ministre de l’Habitat et du Développement urbain (MINHDU) du Cameroun, Célestine Ketcha Courtès, une délégation camerounaise a séjourné à Kigali (capitale du Rwanda), du 1er au 6 août 2022, pour une mission d’échange d’expériences en matière de gestion durable des déchets urbains.

    Au terme de cette visite de travail, la MINHDU est impressionnée par ce qu’elle a vu et entendu sur le terrain. Non sans manifester sa ferme détermination à reproduire, en contextualisant, le modèle rwandais au Cameroun. Lisez plutôt notre entretien !

    «Nous avons vu un engagement fort de tous les acteurs qui concourent aux résultats d’extrême propreté qui règne. La protection de l’environnement est en cours et prise en compte dans toutes les actions de développement.

    L’amélioration du cadre de vie des populations a presque multiplié l’espérance de vie des Rwandais par 2 ; les quartiers précaires sont en cours d’éradication avec des projets de revitalisation de ceux-ci. Pendant que naissent les nouvelles villes avec des logements décents et abordables. Les déchets sont recyclés, transformés et réutilisés à 90%, les rôles en matière de gestion de ces déchets sont répartis entre plusieurs acteurs sous contrats de performance.

    Tout est quasi digitalisé, bref la clé c’est le changement de mentalité de tous avec une application stricte des textes et application non négociable des sanctions. Je peux comprendre, car c’était pour la plupart des actions que nous menions alors maire de Bangangté (lauréate du Prix des Nations Unies 2014 du Service public, Ndlr) avec l’appui des populations, l’accompagnement du gouvernement, des partenaires techniques et financiers, et partenaires au développement».

    Célestine Ketcha Courtès se réjouit de ce qu’au terme de cette importante mission instruite par le chef de l’État, «les maires faisant partie de la délégation se sont engagés à commencer avec des quartiers pilotes. Et à cet effet, une Task Force a été créée avec des partenaires OMS (Organisation mondiale de la santé), des institutions rwandaises et des maires de ville et d’arrondissement ayant participé à la mission avec les points focaux de mon département ministériel».

    Des résolutions prises à cet effet sont : la mise sur pied des conseils de communauté au Cameroun, des brigades de répression et des pré-décharges ; la revision du fonctionnement d’HYSACAM (entreprise en charge de l'enlèvement des ordures ménagères dans des villes camerounaises) ; l’appel des populations à adhérer au mouvement de la propreté urbaine et rendre les journées de propreté une réalité dans les communes du pays.

    [ECONOCIR]

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2022 Médiaterre V4.0