Mediaterre
   

Une nouvelle étude quantifie la consommation d'aliments issus des forêts et la compare aux recommandations nutritionnelles



  • Une nouvelle étude réalisée par le Centre de recherche forestière internationale (CIFOR) montre que les forêts jouent un rôle important dans le régime alimentaire de nombreuses familles et communautés qui vivent à proximité des forêts tropicales.

    Ces conclusions viennent étoffer la collection croissante de données qui indiquent que la déforestation et la conversion des forêts en zones agricoles menacent la survie des communautés dont les besoins nutritionnels sont assurés par les forêts.

    Dirigée par un doctorant boursier, Dominic Rowland, cette étude est la première qui recourt à des méthodes d’enquête normalisées sur un grand nombre de sites différents pour quantifier la consommation d’aliments provenant des forêts et la comparer aux recommandations nutritionnelles. L’équipe de chercheurs a examiné sur 37 sites dans 24 pays tropicaux la consommation de gibier et de plantes sauvages comestibles poussant dans des forêts où l’on observe surtout de petits exploitants.

    D’après D. Rowland, même s’il y a eu de nombreuses études portant sur les liens entre les ressources alimentaires issues des forêts et la nutrition, on n’a pas encore appliqué de critères uniformes pour obtenir un comparatif au niveau mondial.

    « Pour autant que nous sachions, c’est la première du genre », affirme-t-il. « Nous avons testé, sur un vaste éventail de sites dans les tropiques, l’hypothèse que la consommation d’aliments provenant des forêts peut véritablement contribuer à la qualité de la nutrition. »

    Communiqué du Cifor
    Télécharger l'étude (an)

    Partagez
    Donnez votre avis
    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2018 Médiaterre V4.0