Mediaterre

   

L'AFD et les Agences de l'eau partenaires pour la coopération Nord-Sud dans le domaine de l'eau et l'assainissement


L'Agence française de développement (AFD) et les Agences de l'eau Artois Picardie, Adour Garonne, Loire Bretagne, Rhin Meuse, Rhône Méditerranée Corse, Seine Normandie, [ont signé le 23 mai 2013]  un accord-cadre de partenariat pour une durée de 6 ans. Elles s'engagent à conduire ensemble des actions dans le domaine de l'eau et de l'assainissement dans des pays d'interventions communs.

L'accord consolide la coopération décentralisée française dans les pays en développement. En s'appuyant sur les compétences spécifiques de l'AFD et des Agences, auxquelles s'associent les collectivités locales et associations, l'accord-cadre vise à accroître l'efficience des projets financés avec une inscription des interventions dans la durée.

Le partenariat portera principalement sur la mise en place :

- de projets de solidarités pour l'accès à l'eau et l'assainissement, en synergie avec les collectivités locales françaises
- d'opérations de renforcement de la gestion intégrée des ressources en eau, pour assurer une gouvernance claire et efficace au Sud
- d'actions de communication et de publications communes.


Cet accord favorise des interventions complémentaires et coordonnées au Sud, et contribue ainsi à l'atteinte des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD), en particulier l'OMD n°7  " Assurer un environnement durable ", qui vise notamment à développer l'accès pour tous à l'eau potable et à l'assainissement.  

Certains projets d'accès à l'eau et à l'assainissement menés en commun ont déjà abouti, parmi lesquels on peut citer trois exemples :

- un projet de gestion intégrée de la ressource en eau en Colombie
- des appuis aux organismes de bassin transfrontaliers africains (Nil, fleuve Sénégal..)
- un projet d'assainissement dans les territoires autonomes palestiniens.

Les agences de l'eau interviennent en soutien des collectivités locales françaises engagées dans des projets au Sud. Au cours de leur 9ème programme d'intervention (2007-2012), elles ont déjà soutenu plus de 1 000 projets, dans une trentaine de pays, pour un montant de subvention de l'ordre de 60 M¤. Elles se sont engagées, par ailleurs, à consacrer d'ici 2015 1% de leurs budgets pour financer des projets de coopération internationale dans le secteur de l'eau et de l'assainissement, plafond permis par la loi Oudin-Santini, soit 20M¤ par an.

Dans le secteur de l'eau et l'assainissement, l'AFD consacre chaque année environ 600 M¤ de financement aux États, entreprises publiques et collectivités du Sud au secteur de l'eau et de l'assainissement. Son appui concerne la promotion, dans chaque pays, d'un cadre institutionnel clair et efficace, l'accès à l'eau pour tous, l'assainissement urbain et la gestion intégrée des ressources en eau. Les principaux objectifs de résultats chiffrés pour les projets que l'AFD finance, sont les suivants : 800 000 personnes par an gagnant un accès pérenne à une source d'eau potable améliorée ; 500 000 personnes par an gagnant accès à un système d'assainissement amélioré. Près de 10 % des projets financés par l'AFD dans le secteur de l'eau bénéficient déjà de synergies opérationnelles avec des actions de la coopération décentralisée. Le partenariat permettra de consolider et de développer ces synergies.

Source : Agence française de développement 

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2022 Médiaterre V4.0