Sommet mondial sur le développement durable : discours de la République gabonaise


M. ALI BONGO ONDIMBA, Président du Gabon, a estimé que le bilan global des OMD était mitigé.  Les progrès sont inégaux, en particulier en Afrique et dans les PMA.  L’inadéquation avec les réalités structurelles et économiques et les mécanismes de financement proposés ont été des obstacles dans cette entreprise, a-t-il dit.  M. Bongo a néanmoins fait état des avancées significatives obtenues, aux niveaux national, régional et mondial.  Le Gabon, a-t-il ajouté, se réjouit de la portée du nouveau Programme de développement durable qui traduit une volonté commune et unanime pour instaurer un nouveau partenariat mondial avec pour objectif d’aller au-delà des objectifs précédents.

Il s’est félicité du fait que les principaux objectifs qui y sont contenus figurent dans le plan de développement visant à faire du Gabon un pays émergent à l’horizon 2025.  Le Président gabonais a noté en particulier la place de choix accordée aux politiques et programmes visant à la valorisation de la jeunesse.  Il a précisé par ailleurs avoir amené son gouvernement à accorder une attention toute particulière au développement de l’agriculture et de l’élevage, dans le cadre du nouveau programme agricole « GRAINE », dont l’objectif est de garantir la sécurité alimentaire du pays.

[PROCESSODD]

Source : ONU

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0