Sommet mondial sur le développement durable : discours du Burundi


M. JOSEPH BUTORE, Vice-Président du Burundi, a estimé que l’optimisme était de mise à trois mois de l’échéance des OMD.  Néanmoins, le monde reste confronté à de multiples défis, a-t-il dit, citant en particulier l’extrême pauvreté et les effets des changements climatiques.  L’Afrique, a-t-il expliqué, demeure le continent le plus pauvre de la planète.  L’amélioration de la sécurité et de la gouvernance économique et politique devrait être au nombre des grandes priorités de l’Afrique, a-t-il affirmé.  Il a souligné qu’à l’instar des autres communautés des nations, le Burundi consentirait ses efforts de développement en tenant compte de la volonté commune d’établir des partenariats communs.

[PROCESSODD]

Source : ONU

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0