Sommet mondial sur le développement durable : discours de la Principauté de Monaco


Le Prince Albert II de MONACO a rappelé que son pays avait fait sien le devoir de s’adapter aux défis d’un développement urbain durable.  « Nous avons opté pour des solutions écologiquement rationnelles, notamment dans les domaines des transports et de l’efficacité énergétique, en privilégiant le cadre de vie et l’aménagement d’espaces verts et nous nous sommes fixés un objectif de réduction d’émissions de gaz à effet de serre de 50% à l’horizon 2030 par rapport à 1990 ».  Rappelant que dans 15 ans, les trois quarts de la population mondiale vivront en zones urbaines et que les pays en développement compteront parmi eux la plus jeune population, le Prince a déclaré que Monaco était résolu à poursuivre l’effort de mobilisation auprès des jeunes, en leur offrant les opportunités nécessaires à leur réussite.  Il a ajouté qu’il s’impliquerait personnellement en faveur d’océans sains et productifs, « régulateurs du climat et garants de services écosystémiques ».  « Ayons le courage et donnons-nous les moyens de ne pas décevoir ceux qui voient toujours en l’océan une mer d’espoir », a-t-il conclu.

[PROCESSODD]

Source : ONU

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0