Mediaterre

   

Sommet mondial sur le développement durable : discours du Togo


M. FAURE ESSOZIMNA GNASSINGBÉ, Président du Togo, a déclaré que le premier facteur de succès pour la réalisation « des nouveaux objectifs » serait leur appropriation par les peuples « que nous représentons à ce Sommet ».  « Nous devons adapter ces objectifs à nos contextes régionaux et nationaux et à la diversité de nos culture », a ajouté le Président togolais, qui a estimé que le développement auquel aspirent les populations ne saurait se faire au détriment de leurs valeurs fondamentales, « notamment celles concernant la famille et la vie ». 

M. Essozimna Gnassingbé s’est ensuite réjoui que son pays ait été associé au processus de préparation du programme de développement durable à l’horizon 2030 et d’avoir été choisi avec le Belize en tant que pays pilotes.  « Grâce à cette initiative, le Togo a consolidé son programme national de renforcement des capacités et de modernisation de l’État en vue d’un développement durable », a-t-il dit à cet égard.  Le Président du Togo a attiré l’attention sur le fait que l’efficacité nationale de développement dépendait aussi de l’environnement international.  Après avoir rappelé que la mer était au cœur des enjeux du développement durable des pays africains, M. Essozimna Gnassingbé a annoncé l’organisation, en 2016, par son pays et la Commission de l’Union africaine, d’un sommet de la Conférence des chefs d’État et de gouvernement de l’Union africaine consacré aux thèmes liés de la sécurité maritime et du développement durable.

[PROCESSODD]

Source : ONU

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0