Sommet mondial sur le développement durable : discours de l'UNESCO


Mme MARIE-PAULE ROUDIL, Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), notant que l’Agenda 2030 avait été élaboré d’une manière nouvelle, a estimé qu’il faudrait que sa mise en œuvre se fasse également de façon innovante et transformative.  Nous sommes appelés à y contribuer par tous les moyens, a-t-elle souligné avant d’assurer que l’UNESCO était pleinement engagé dans ce sens, de par son travail normatif, son dialogue politique et ses partenariats inclusifs.  Elle a souligné la nécessité de débloquer des financements bien ciblés et de mettre l’accent sur l’éducation qui est un droit de l’homme et un facteur d’égalité entre les hommes et les femmes.  Après avoir salué l’inclusion de l’ODD 4 relatif à l’éducation dans le nouveau programme de développement, elle a fait observer que l’Agenda 2030 reconnaissait la force de la culture, de la diversité culturelle, comme moteur de développement durable.  Elle a aussi invité à renforcer les capacités des pays à recueillir des données fiables et transparentes pour comprendre les mécanismes de développement et augmenter l’efficacité des investissements.

[PROCESSODD]

Source : ONU

L'UNESCO s'est exprimée en anglais et en français. La vidéo ne tretranscrit que la partie francophone de l'allocution.

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0