Mediaterre

   

Kinshasa : des magistrats formés pour lutter contre les crimes fauniques


Du 15 au 16 septembre, les Ong Juristrale et African Wildlife Foundation, ont organisé un atelier de renforcement des capacités des magistrats civils et militaires à Kinshasa en RDC, sur le thème « la réduction des crimes fauniques par des poursuites judiciaires efficaces ». Y ont pris également part, des représentants de l'Institut national pour la conservation de la nature (ICCN), de la Direction générale des douanes et accises (DGDA) et du ministère de l'Environnement. « Nous avons regroupé tant les hommes de loi que de contrôle comme la police, la douane qui peuvent se mettre ensemble aux côtés des gestionnaires des aires protégées pour partager leurs difficultés et trouver des moyens communs et plus flexibles adaptables au contexte pour réellement appliquer la loi », a souligné Hugues Akpona, représentant pays d'African Wildlife Foundation.
Au cours des travaux, les participants ont été édifiés sur la plupart des espèces menacées d’extinction en RDC : l'éléphant, le bonobo, le paon congolais, l'okapi, et sur le fait que le pays est devenu à la fois « source et lieu de transit » du butin des crimes sur la faune. L’accent a été mis sur l’application effective du sens et de l’esprit de la loi sur la protection des richesses fauniques du pays. Pour les organisateurs, seules la concertation et la collaboration entre les différents acteurs du secteur permettront de lutter efficacement contre les crimes fauniques.
Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2021 Médiaterre V4.0