Mediaterre

   

Des Rencontres professionnelles du café à Yaoundé (Cameroun), le 04 avril 2018


Sous le thème : «Les Jeunes, avenir de la Filière Café du Cameroun», des Rencontres professionnelles du café, co-organisées par le Conseil interprofessionnel du cacao et du café (CICC) présidé par Apollinaire Ngwé et l’Office national du cacao et café (ONCC) dirigé par Michael Ndoping, se tiennent dans la capitale politique du Cameroun, le 04 avril 2018.

La thématique retenue pour ce conclave exprime à suffisance l’importance de la mobilisation de la force productive jeune dans cette filière qui traverse des moments difficiles, en vue de reconquérir ses lettres de noblesse d’antan.

En effet, selon les organisateurs, «Après six années d’expérimentation, (où ces jeunes ont été formés, outillés et suivis), il est temps de présenter au grand public leur savoir-faire, leur investissement, et surtout leur motivation à faire de la cacaoculture et la caféiculture leur cœur de métier».

De par leur implication et engouement, les jeunes Camerounais deviennent de plus en plus de véritables entrepreneurs agricoles. Mieux, ils sont l’avenir de cette filière pleine d’opportunités.

Pour ce faire, le CICC qui a pour devise Anticipation-Innovation-Action met à la disposition des jeunes, sans distinction de sexe, une panoplie de programmes structurants dont les plus en vue pour la relance de la filière sont : New Generation et PURC-Café (Programme d’urgence de relance ciblée de la Caféiculture).

D’après les données de l’ONCC, la production nationale du café au Cameroun est de 24 500 tonnes pour la campagne 2015-2015, encore très loin de l’objectif de 160 000 tonnes à l’horizon 2020 fixé par le Plan de la relance et de développement de la filière.

Site du Conseil interprofessionnel du cacao et du café
Site de l'Office national du cacao et café

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2018 Médiaterre V4.0