Mediaterre

   

Ouganda: Naissance de deux nouveaux bébés gorilles


Deux bébés gorilles sont nés le mois dernier dans le parc de Bwindi Impénétrable, en Ouganda, dans deux groupes distincts de primates habitués, c’est à dire des gorilles habitués aux interactions avec les êtres humains. Leur mère est le gorille Nyampazi, dans la zone de Ruhija.

Le parc de Bwindi, établi en 1991,  est situé au Sud-Ouest du pays et tient lieu d’habitat pour 120 espèces de mammifères, près de 350 espèces d’oiseaux, plus de 200 espèces de papillons et une vingtaine d’espèces de grenouilles, ainsi que des espèces en voie de disparition, dont ces gorilles, les gorilles de montagne, font partie. Cette espèce était classée en danger critique d’extinction jusqu’en 2018, selon l’Union Internationale pour la conservation de la nature.

Les différents dangers auxquelles les populations de gorilles d’Afrique de l’Est doivent faire face incluent des causes naturelles, telles que des chutes d’arbres, mais aussi le braconnage et des dégradations humaines ainsi que des disputes pour le territoire. On peut notamment se souvenir du meurtre du gorille Rafiki en Juin dernier, apparemment victime d’une attaque à la lance.

Pour le moment, on compte au total un millier de gorilles de montagne dans des zones protégées au Congo, Rwanda et Ouganda. Ces gorilles représentent entre autres un véritable attrait touristique, avec la possibilité de les observer lors de safaris. L’argent ainsi collecté peut permettre de mettre en place des actions anti-braconnage et des plans d’aide pour les communautés locales.

La naissance des deux bébés gorilles est accueillie comme une véritable bonne nouvelle par les défendeurs de la biodiversité en Ouganda.

[MOGED]

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0