Mediaterre
   

Biodiversité : Les dirigeants mondiaux n'ont pas réussi à tenir les engagements qu'ils avaient pris en 2002



  • Ces conclusions sont le résultat d'un nouveau document publié dans la très sérieuse revue Science. Il s'agit de la première évaluation sur la façon dont les objectifs pris en 2002 par la Convention sur la diversité biologique (CDB) n'ont pas pu être réalisés.

    La compilation de plus de 30 indicateurs - de mesures des différents aspects de la biodiversité, dont les changements dans les populations des espèces, le risque d'extinction, l'étendue de l'habitat et la composition des communautés - l'étude n'a trouvé aucune preuve d'une réduction significative du taux de déclin de la biodiversité, bien au contraire il semblerait que les pressions face à la biodiversité continuent d'augmenter. La synthèse apporte la preuve accablante que l'objectif de 2010 n'a pas été atteint.

    "Notre analyse montre que les gouvernements n'ont pas réussi à concrétiser les engagements qu'ils ont pris en 2002: la biodiversité continue de disparaître plus vite que jamais, et nous avons fait très peu de progrès en ce qui concerne la réduction des pressions sur les espèces, les habitats et les écosystèmes", a déclaré le Dr Stuart Butchart, l'auteur de l'article et chercheur au Centre Mondial de Surveillance de la Conservation de la Nature (WCMC) du Programme des Nations Unies pour l'environnement.

    "Nos données montrent que 2010 ne sera pas la date clé à laquelle l'humanité a réussi à stopper les dommages environnementaux, à défaut d'être l'année qui marque l'arrêt de la perte de la biodiversité, elle doit absolument être l'année où nous prendrons le problème au sérieux et où nous feront des efforts considérables pour prendre soin de ce qui reste de notre planète," a-t-il ajouté.

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2021 Médiaterre V4.0