Mediaterre

Financement des villes durables: comment aider les villes africaines à augmenter les crédits disponibles grâce au Forum C40



  • Le programme d'assistance technique infranationale du PPIAF en partenariat avec la Banque mondiale, l'Agence française de développement (AFD) et l'Institut municipal d'apprentissage de Durban, en Afrique du Sud, a parrainé un programme de formation à la solvabilité organisé par la Banque mondiale dans le cadre d’une initiative pour promouvoir des villes à faible émission de carbone et vivables. L'initiative des villes à faible émission de carbone et vivables a été lancée par le président du Groupe de la Banque mondiale et vise à atteindre 300 villes situées dans des pays en développement sur quatre ans afin de les aider à planifier un avenir à faible émission de carbone et à obtenir les financements nécessaires.

    En octobre, le premier programme de formation sur la solvabilité des villes africaines a eu lieu à Nairobi, au Kenya, et a réuni 54 administrateurs municipaux de haut niveau de 10 pays africains pour une formation de cinq jours sur la solvabilité, formation suivie d'un renforcement complet des capacités et des institutions à long terme. Des formations supplémentaires sont prévues en Corée, en Colombie et plus tard en Inde. Le Forum du C40 sur le financement des villes africaines durables appelle au développement d’infrastructures ciblées et systémiques pour garantir une transformation durable et inclusive des villes sur le continent africain. Le potentiel de transformation des villes africaines, le besoin de modèles de financement inclusifs et notre responsabilité collective dans la lutte mondiale pour la durabilité constituent les thèmes clés de l'événement du C40.

    Soutenu par la Fondation Citi, le forum souligne entre autres l'importance des investissements publics et privés pour la transformation durable des villes et appelle à une action urgente des investisseurs pour assurer un avenir durable à tous les citoyens africains. Le forum a permis à plus de 50 responsables de villes africaines de mettre en évidence leur rôle en tant que leaders climatiques. Les responsables municipaux ont également pu partager leurs expériences, leurs défis et leurs opportunités avec des investisseurs, des représentants du gouvernement, des parties prenantes internationales et des organisations à but non lucratif. Représentant plus de 700 millions de citoyens et un quart de l'économie mondiale, les maires des villes du C40 se sont engagés à réaliser les objectifs les plus ambitieux de l'Accord de Paris au niveau local.

    Crédits Image: Simon Berger, Unsplash, Le Caire, 24 Mars 2018

    [MOGED]

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0