Mediaterre

L'agence pour la promotion de l'enseignement souhaite un meilleur partenariat avec l'État congolais



  • L’agence pour la promotion de l’enseignement (APE) a mis sur pied une série de formations de mise à niveau à l’intention des enseignantes et enseignants de la maternelle au secondaire. La troisième session a été organisée à l’intention des éducatrices et éducateurs du préscolaire. Cette formation a débuté à la fin de septembre 2017 et s’est terminée en juillet 2018. Beaucoup plus de femmes ont suivi cette formation, soit 95 pourcent de femmes et 5 pourcent d’hommes. Toutefois, plusieurs personnes auraient voulu participer à cette formation, mais n’ont pas pu le faire en raison des frais de participation qui sont exigés.

    Selon le coordonnateur national de l’APE, Michel Otto, cette formation ne peut pas être offerte gratuitement, car l’agence ne reçoit aucune subvention. « Ces frais nous permettent de fonctionner », dit-il.

    Celui-ci plaide pour la création de centres officiels pour une formation saine des encadreurs de la maternelle. « Nous avons un grand défi à relever, parce qu’il n’existe pas assez de centres de formation pour les éducateurs de maternelle au niveau officiel, la plupart sont des initiatives privées comme la nôtre. Nous lançons un appel pathétique à l’autorité pour aider tous les centres à parler un même langage, c’est-à-dire avoir un programme. Nous attendons de l’État congolais qu’il nous appuie et nous considère comme un partenaire. Cela se fait déjà mais il faudrait qu’il en fasse plus encore en nous accordant un espace en termes de bureau pour un fonctionnement plus optimal », a souligné le coordonnateur national de l’APE.

    L’Agence pour la promotion de l’enseignement est une organisation non gouvernementale de développement qui a été créée en 2013. Elle regroupe en son sein des experts de l’éducation. Elle a comme objectifs, entre autres, de rendre les opérateurs scolaires capables :

    - de gérer des salles de classe de la maternelle au secondaire;

    - de concevoir, d’expérimenter, de concevoir les matériaux (outils susceptibles de répondre aux besoins actuels de notre enseignement)

    - de vulgariser les outils éducatifs mis en place par les ministères de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel (EPSP) et des Affaires sociales dans le domaine de l’enseignement.

    Signalons par ailleurs qu’une activité est prévue pour les mois d’août et septembre. Celle-ci sera animée par une experte canadienne et portera sur les blocs cubes en maternelle. Le recrutement s’effectue de la même manière à travers les églises, les écoles et les enseignants en général.

     

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2018 Médiaterre V4.0