Mediaterre

Armand Claude Abanda organise la 3è édition du FUGEPAC à Brazzaville (Congo), le 27 mai 2020



  • À quelques mois de la manifestation à caractère sous-régional consacrée au partage d’expériences dans le domaine de l’éducation, la recherche et l’innovation, le promoteur Armand Claude Abanda rassure que les préparatifs vont bon train.

    À cet effet, le président exécutif du Forum des universités et grandes écoles professionnelles d'Afrique Centrale (FUGEPAC) vient de séjourner au Congo.

    Il a été reçu en audiences par les autorités en charge de l'éducation et de la diplomatie du pays à l’honneur.

    Pour une 3è édition du FUGEPAC sans couac à Brazzaville, le 27 mai 2020, le président exécutif ne ménage aucun effort.

    Entre autres, la délégation conduite par le Représentant résident (M. Abanda) de l’Institut africain d’informatique (IAI) du Cameroun a eu des échanges fructueux, le 03 février 2020, avec le recteur de l'Université Marien Ngouabi, le Directeur général de l'Institut national de recherche et d'action pédagogiques (INRAP) et le ministre de l'Enseignement technique et professionnel, de la Formation qualifiante et de l'Emploi.

    D’après un membre de la délégation approché, «ces rencontres ont abouti à des conclusions qui augurent une bonne organisation du FUGEPAC 2020» dans la capitale congolaise.  

    Il s’agit de la disponibilité du recteur et de tous les chefs d'établissement de l'Université Marien Ngouabi à participer à ce rendez-vous du savoir et savoir-faire.

    Le Directeur général de l'INRAP propose de convier les directeurs des instituts de pédagogie des autres pays d'Afrique centrale pour un échange d'expériences.

    Il est par ailleurs projeté une réflexion commune sur les politiques du livre scolaire afin d'aboutir à la création d'un Institut pédagogique régional.

    Dans ce sens, le Directeur général de l'INRAP manifeste un intérêt pour ‘’Fils de Prélat’’, célèbre roman de l'écrivain camerounais Armand Claude Abanda.

    Le DG a ainsi formulé la demande d’une présentation officielle de cet ouvrage à la communauté éducative du Congo.

    Au même moment, il est requis une formation du personnel de l'INRAP dans les métiers de l'informatique afin de les arrimer aux nouvelles méthodes de management des logiciels et plateformes numériques à contenu éducatif.

    Dans un contexte de réforme du système d'apprentissage et d'employabilité des jeunes au congolais, le ministre de l'Enseignement technique et professionnel, de la Formation qualifiante et de l'Emploi a apprécié le choix de pays pour l’organisation de la 3è édition du FUGEPAC.

    D’où la promesse de sa participation avec ses collaborateurs des services centraux et déconcentrés, notamment les centres de formation sous sa tutelle.

    Le 02 février 2020, le PCA de l’IFTIC-Sup (M. Abanda) a rencontré le Directeur général de l’UBA Congo, partenaire du FUGEPAC, Vincent Ngimbock.

    D’après les organisateurs, Digital Transformation Alliance (DTA) de Sama Mbang entend drainer de nombreuses entreprises européennes de son secteur d’activité à Brazzaville. Une aubaine pour les universités et grandes écoles professionnelles de l’Afrique centrale pour nouer de partenariats fructueux.

    Dassault Systèmes, l’invitée spéciale de FUGEPAC 2020, apportera également d’autres partenaires technologiques européennes.

    Pour mémoire, les deux premières éditions du FUGEPAC (sous la dénomination de FUGEC) ont eu lieu respectivement à Ndjamena (Tchad) du 29 au 30 avril et à Libreville (Gabon) le 27 novembre 2019.

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0