Mediaterre

Riposte contre le COVID-19 en milieu scolaire : le Cameroun opte pour le télé-enseignement



  • Suite à la mesure (préventive) du gouvernement de fermer toutes les écoles du Cameroun depuis le 18 mars 2020 afin d’éviter de manière efficace la propagation du Coronavirus 2019 (COVID-19), le télé-enseignement (cours audio-télévisés) a été lancé dans l’ordre d’enseignement primaire, le 06 avril 2020.

    Avec quelques ajustements pratiques pour des zones rurales qui n’ont pas de courant électrique et la connexion Internet.

    Sous la conduite du Pr. Laurent Serge Etoundi Ngoa, ministre de l’Éducation de base (MINEDUB).

    Manifestement, cette belle initiative des autorités qui permet aux élèves de continuer à se former étant à domicile est bien accueillie par les parents qui avaient commencé à se poser des questions légitimes sur le sort qui sera réservé à l’année scolaire 2019-2020 au Cameroun.

    «Je suis très content de renouer avec les cours comme si j’étais en classe. Car, je commençais déjà à m’ennuyer et surtout à oublier quelques notions de base…», se réjouit Athanase Ndougou de l’École Catholique Notre Dame de Victoire de Mvolyé à Yaoundé.

    Et visiblement, des dispositions pratiques ont été prises afin que les cours audio-télévisés ne soient pas une occasion de simple dépaysement des écoliers qui sont appelés à affronter un examen officiel à fin de l’année et le concours d’entrée au secondaire.

    Ainsi, le décor planté par la Cameroon radio and television (CRTV), la chaîne à capitaux publics à travers laquelle les enseignements sont dispensés en français et en anglais, a été calqué sur celui de la salle de la classe.

    D’après les autorités du secteur, en dépit de la distance physique imposée par le COVID-19, les élèves ont reçu pour instruction ferme de faire des cours comme dans le cadre de l’école.

    À cet effet, les horaires (de 8h à 10h 30) ont été largement communiqués aux parents afin que ces derniers mettent leurs enfants devant le petit écran à temps.

    Les mardis, jeudis, samedis ont été retenus pour les élèves de Class 6 (sous-système anglophone). Les Lundis, mercredis et vendredis pour ceux du CM2 (sous-système francophone).

    Il s’agit bien là des classes de l’école primaire qui préparent l’examen du Certificat d’études primaires (CEP) au Cameroun.

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0