Mediaterre
   

Un outil d'éducation nutritionnelle ludique pour renforcer la prévention de la malnutrition infantile au Niger



  • Dans le cadre de son projet d’appui à la fortification alimentaire au Niger (Pafan), le Gret teste et met en œuvre une approche de sensibilisation à la nutrition innovante basée sur les Nutricartes®, un jeu de société ludique au service de l’éducation nutritionnelle.

     

    Pour ce faire, le Gret est accompagné par l’association de solidarité internationale l’Appel. Il bénéficie de son savoir-faire et de son expérience pour former son équipe et assurer un suivi rapproché pour une mise en œuvre de qualité.

     

    Une méthode pédagogique, ludique et interactive

    L’approche Nutricartes®, grâce à son caractère ludique et interactif à travers le jeu, met en avant les piliers d’une bonne santé nutritionnelle pour les enfants, en se concentrant notamment sur le rôle que joue chaque aliment dans le cadre. Elle est aussi basée sur une pédagogie active qui facilite la transmission et l’appropriation des messages clés sur les pratiques recommandées en matière d’alimentation et d’hygiène, en s’appuyant sur les connaissances et les compétences préalables des femmes ciblées. De plus, l’appropriation des pratiques nutritionnelles conseillées est facilitée par les échanges entre pairs et grâce à la convivialité des Nutricartes®. Cette approche pratique permet ainsi aux femmes de parfaire leurs connaissances relatives à l’alimentation et de distinguer les aliments dits constructeurs, protecteurs et énergétiques.

    L’équipe du projet a par ailleurs adapté le jeu au contexte local, chaque carte représentant les aliments et les boissons consommés au Niger, tout en prenant soin d’intégrer les farines infantiles fortifiées développées dans le cadre du projet Pafan.

    « Avec les activités de sensibilisation Nutricartes® initiées par le Gret, nous avons énormément appris sur l’éducation nutritionnelle. L’activité est pratique et ludique, toutes les femmes viennent à toutes les sessions sans exception ! », explique Fatouma Adamaou, présidente du groupement Samaharey à Niamey.

    Activité Nutricartes avec le groupement Yarda du quartier Kouara Tagui

     

    Comment fonctionne l’approche Nutricartes® ?

    Un cycle Nutricartes® s’organise autour d’un groupe de 12 personnes et est composé de cinq séances hebdomadaires successives. Au cours de ces séances, les femmes développent leurs connaissances sur différents types d’aliments, jusqu’à pouvoir composer des menus à moindre coût mais à haute valeur nutritionnelle pour elles et leurs enfants.

    Les séances sont animées par un binôme composé d’un%u2219e animateur%u2219rice et d’un%u2219e co-animateur%u2219rice, qui s’assurent de la participation et de la compréhension effective de tout le groupe. La mise en place du jeu est simple et nécessite un kit Nutricartes® et un tapis en tissu de quatre couleurs, représentant chaque catégorie d’aliments : rouge pour les aliments de construction, jaune pour les aliments énergétiques, vert pour les aliments de protection et bleu pour l’eau.

    La pédagogie et l’approche positive vont se dérouler autour de ce tapis en faisant évoluer progressivement les compétences et en amenant les participant%u2219e%u2219s à prendre conscience de ce qui est essentiel pour qu’un enfant puisse grandir en bonne santé malgré des moyens financiers limités. La formation qui a été dispensé en amont aux animateur%u2219rice%u2219s et co-animateur%u2219rice%u2219s leur permet d’accompagner en douceur les changements de comportements.

    Séance Nutricartes à Tessaoua

     

    Un apprentissage continu pour un meilleur impact sur les changements de pratiques en termes d’alimentation, de soins et d’hygiène

    Lors des premières sessions de jeu, l’implication des participantes a tout de suite été visible et les témoignages recueillis soulignent leur volonté de participer aux prochaines séances. Ces retours semblent confirmer l’apport des Nutricartes® dans la facilité d’apprentissage des messages clés de nutrition vis-à-vis des séances de sensibilisation classiques. Autant de facteurs témoignant d’une grande satisfaction et qui favorisent l’adoption des pratiques discutées au cours des sessions par les femmes.

     « Avant cette formation, nous mangions et cuisinions toutes sortes d’aliments sans faire la différence entre ce qui est indispensable et nutritif pour l’organisme, et ce qui ne l’est pas. Mais grâce à cette formation, nous avons appris beaucoup sur les aliments – ceux qui sont nutritifs, les vitaminés et les énergisants qui ont un apport important pour l’organisme. La formation dispensée par Nutricartes® nous a aussi permis de bien gérer nos ressources financières ; maintenant, nous dépensons moins et mangeons bien. Avec peu d’argent, on peut trouver au marché tous les condiments nécessaires pour cuisiner un bon plat nutritif pour toute la famille. Pour cette formation, nous avons choisi au sein de notre groupement les femmes les plus engagées. Cela a permis de garantir une participation et une assiduité exemplaire tout au long des cinq semaines de formation. L’engagement que nous avons pris est de partager largement l’expérience avec nos autres sœurs. Nous plaidons aussi pour que d’autres groupes de femmes puissent bénéficier de cette formation et pour que l’on puisse partager cette expérience dans tout le département, voire toute la région », témoigne la présidente du groupe Haské de Matameye.

    Animation Nutricartes à Niamey

     

    La poursuite de l’aventure

    En mars, 18 groupes ont achevé les cinq séances et ont été évalués avec succès dans trois zones du Niger : Niamey, Tessaoua et Matamey. 228 femmes ont ainsi été formées à l’approche Nutricartes®.

    Malgré les difficultés liées au contexte de la pandémie de Covid-19, le suivi-évaluation de la mise en œuvre des Nutricartes® est renforcé par le biais du partenariat avec l’Appel, qui continue de suivre et de guider les équipes du Gret grâce au partage de photos et de vidéos des sessions via un groupe WhatsApp.

     

    Le Gret poursuit maintenant la mise en œuvre et l’évaluation de cette approche pilote, permettant de tirer les enseignements nécessaires pour former davantage de groupes aux Nutricartes®, au travers du projet Pafan d’une part, mais aussi dans d’autres pays d’intervention en lien avec la santé et la nutrition.

     

    En savoir plus sur le projet Pafan

    En savoir plus sur les activités du Gret en nutrition

    En savoir plus sur les activités du Gret au Niger

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2021 Médiaterre V4.0