Mediaterre
   

McDonald participe à la déforestation en Amazonie



  • L’organisation de protection de l’environnement Greenpeace vient de publier un rapport où elle établit un lien entre McDonald et la destruction de la forêt amazonienne. Le chemin est tortueux, des semaines de recherche soutiennent l’analyse présentée dans le rapport intitulé "Eating Up The Amazon".

    D’importants fournisseurs de la plus grande chaîne de restauration rapide du monde – des compagnies qui sont elles aussi parmi les plus importantes multinationales planétaires – défrichent des segments de l’Amazonie, afin d’y cultiver le soya. Cette plante est par la suite utilisée dans l’alimentation des poulets qui passent ensuite au menu des restaurants McDonald d’Europe. C’est donc par l’entremise de ses partenaires que McDonald contribue à la déforestation amazonienne, et à la précarisation d’un des bassins les plus importants de la biodiversité terrestre.

    Si les médias ont surtout pointé l’entreprise McDonald du doigt, ainsi que ces fournisseurs, ce sont aussi l’ensemble des entreprises alimentaires utilisant ces mêmes fournisseurs cultivant en Amazonie qui doivent examiner plus avant les incidences de leurs opérations, ce à quoi McDonald notamment s’est déjà engagé.
    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2021 Médiaterre V4.0