Mediaterre

L'innovation culinaire et les produits forestiers non ligneux du Bassin du Congo



  • La forêt du bassin du Congo est la deuxième forêt tropicale du monde, après la forêt amazonienne. Elle couvre près de trois millions de km2 et est partagée entre six pays. Elle  constitue un vivier de biodiversité exceptionnelle avec 11 000 espèces de plantes, plus de 400 espèces de mammifères et plus de 1 000 espèces d’oiseaux et de poissons. Cependant, en raison de la surexploitation du bois et l’augmentation de la pression démographique, la déforestation y est de plus en plus importante chaque année.

    Pour valoriser les ressources de cette forêt tout en la préservant , de plus en plus d’efforts sont dirigés vers l’exploitation des produits forestiers non ligneux (PFNL) qui ont l’avantage de participer à la conservation des forêts. Selon la définition de la FAO, ce sont des « biens d'origine biologique autres que le bois, dérivés des forêts, d'autres terres boisées et des arbres hors forêts ». Il s’agit donc de matières premières ou utiles obtenues des forêts et qui ne nécessitent pas d’abattre des arbres. Quelques exemples de PFNL sont le gibier, les fruits, les graines, les plantes médicinales, etc. 

    Un acteur de cette modernisation des produits forestiers non ligneux est le blog culinaire Camerdish, qui propose des recettes faites maison d'Afrique et d'ailleurs, a décidé de mettre en avant plusieurs fruits faisant partie de ces PFNL comme cela a récemment été le cas pour le raisin du Gabon et le safou.

    Le premier est communément appelé raisin du Gabon mais son nom diffère selon les ethnies, il est par exemple appelé « amvout » chez les Beti et « ndoï » chez les Bassa au Cameroun. Son nom scientifique est Trichoscypha acuminata. C’est un arbre d’Afrique équatoriale. Son fruit est une drupe, c’est-à-dire un fruit charnu à noyau, rouge qui forme des grappes. Ses fruits sont comestibles et souvent collectés en forêt de manière artisanale. Il peut se consommer cru et souvent en boisson. 

    Le deuxième, communément appelé safou, ou « prune » au Cameroun et « atanga » au Gabon vient du safoutier (Dacryodes edulis), arbre tropical qui se trouve également dans le bassin du Congo. Le safou est aussi un fruit comestible à noyau. Il est reconnu pour être riche en nutriments. Il est généralement préparé comme un légume, bouilli ou grillé, ou séché. 

    Dans le cadre d’une démarche de valorisation des produits forestiers non ligneux du Bassin du Congo, Camerdish propose sur sa chaîne YouTube, à ce jour, plusieurs recettes pour le raisin du Gabon (un jus et un jus version lactée, une confiture ou une glace au lait de coco) et plusieurs recettes pour le safou (un caviar, une confiture, safous farcis, etc) pour découvrir ou re-découvrir ces fruits tropicaux. 

    Ces deux PFNL sont à la fois des produits qui peuvent contribuer à la sécurité alimentaire et nutritionnelle des pays où il est présent mais également à la valorisation économique des forêts du bassin du Congo sans les nuire. Il est donc important d’encourager des initiatives comme celle de ce blog culinaire. 

    Pour tester ces recettes, rendez-vous sur la chaîne de Camerdish !

    [MOGED]

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0