Mediaterre

   

Ouverture de la session ministérielle de la 8e Conférence des Parties à la CDB


VENDREDI 24 MARS 2006 - Deux groupes ont ponctué le travail des délégués à la huitième réunion de la Conférence des Parties à la Convention sur la Diversité Biologique (CdP-8 de la CDB), à Curitiba, au Brésil.

Le Groupe de travail (GT) I est parvenu à un accord sur la question des technologies de restriction de l'utilisation des ressources génétiques (TRURG) et a examiné les questions relatives aux aires protégées et aux espèces exotiques envahissantes. Le Groupe de travail II s'est penché sur: les ressources financières, la réalisation de l'objectif de 2010, la soumission des rapports nationaux, et la coopération avec d'autres organisations.

Une brève plénière, présidée par Mme Marina Silva, ministre brésilienne de l’Environnement s'est réunie l'après-midi pour entendre les rapports concernant les délibérations des GT et celui émanant du groupe de contact sur le budget, et une mise à jour concernant les nominations régionales pour le Bureau. Les délégués ont rendu hommage à Tewolde Egziabher (Éthiopie) pour sa désignation "Championne de la Terre, 2006" par le PNUE.

LUNDI 27 MARS 2006 - Les délégués se sont de nouveau réunis dans deux groupes de travail tout le long de la journée.

Des groupes de contact sur le mécanisme de financement, la biodiversité des îles et le budget ont été tenus, et des groupes non officiels se sont penchés sur les questions de la participation des autochtones dans les négociations sur l'accès et le partage des avantages (APA), et de la retraite des décisions.

La Réunion de haut niveau (réunion ministérielle) de la CdP-8 s'est ouverte au Centre des Congrès Estação Embratel. Le Président du Brésil, Luis Inácio Lula da Silva a appelé à l'adoption d'un régime international d'APA, soulignant que la biodiversité est le plus grand trésor de notre planète et que l'opposition à l'idée d'un partage juste et équitable des avantages qui en sont tirés constitue une menace à la vie sur Terre.

La séance plénière s'est penchée sur les progrès accomplis et sur les défis à relever dans l'intégration de la biodiversité. L'après-midi, les représentants ont pris part à deux groupes de discussions interactives sur les thèmes: Biodiversité, alimentation et agriculture; et Biodiversité, développement et éradication de la pauvreté.
Omer Ntougou, pour l'IEPF
[CDB-CDP8]
Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0