Mediaterre

   

Sommet mondial sur le développement durable : discours de la République du Mali


« Transformer le monde, nous le pouvons et nous le devons », a affirmé M. IBRAHIM BOUBACAR KEITA, Président du Mali.  Il a indiqué que les efforts en vue de réaliser l’Objectif 8 des OMD sur la mise en place d’un partenariat mondial pour le développement avaient manqué de constance et de régularité dans son soutien aux sept autres objectifs.  « Au Mali, malgré le contexte difficile et la crise, nous avons pu réduire la prévalence du sida, faire partir plus d’enfants à l’école, instituer la gratuité de la césarienne et améliorer la participation des populations dans la gestion de leurs affaires à travers une décentralisation poussée », a-t-il dit.  Il a affirmé que le sort des milliers de jeunes migrants, qui font le choix de « l’occident ou la mort » ne pouvait qu’interpeller, « surtout si l’on sait que cette jeunesse devrait être à l’avant-garde du combat pour le développement de nos pays ».

Le Président du Mali s’est dit heureux que toutes les parties maliennes aient signé l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali, issu du processus d’Alger.  « Je renouvelle mon engagement que l’État du Mali va honorer tous les engagements pris dans cet Accord », a-t-il déclaré, avant de lancer « un appel pressant » à la communauté internationale pour la mobilisation des ressources techniques, matérielles et financières nécessaires à l’application dudit Accord.  M. Keita a enfin assuré que son gouvernement ne ménagera aucun effort pour mobiliser les ressources internes.

[PROCESSODD]

Source : ONU

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0