Mediaterre

   

Sommet mondial sur le développement durable : discours de la République du Congo


M. JEAN-CLAUDE GAKOSSO, Ministre des affaires étrangères et de la coopération de la République du Congo, a affirmé que les OMD avaient indéniablement transformé la vie des gens, même si, en Afrique notamment, l’éradication de la pauvreté demeure « un objectif éloigné de la réalité ».  Pour M. Gakosso, l’évaluation des OMD devrait permettre d’avancer et d’agir ensemble en vue d’un monde répondant aux aspirations des États et des peuples.  Le Ministre congolais des affaires étrangères a par ailleurs estimé que la mise en œuvre efficace du nouveau cadre de développement pour l’après-2015 nécessiterait des financements internes et externes « adaptés et suffisants, capables d’inscrire nos nobles ambitions dans la durée ».  Il a plaidé à cet égard en faveur d’une refonte du système de gouvernance mondial et de l’émergence d’un système doté de nouvelles règles donnant aux États la capacité de mobiliser des ressources pour le financement.  « Tel est, à notre sens, la pertinence du programme d’action issu de la troisième Conférence internationale sur le financement du développement, tenue à Addis-Abeba en juillet dernier », a-t-il conclu.

[PROCESSODD]

Source : ONU

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0