Mediaterre

   

Gestion du Bassin du Congo : les pays du Tri national de la Sangha réunis à Douala


La troisième session du Comité de supervision et d’arbitrage du Tri national de la Sangha (TNS) s’est tenue le 26 octobre 2017 à Douala au Cameroun. Ce Comité composé du Cameroun, de la République du Congo et de la République Centrafricaine a pour mission de gérer de manière concertée les riches écosystèmes forestiers du Bassin du Congo qu’ils ont en commun. Les ministres en charge des questions de forêts et de faune de ces trois pays et les experts qui les assistaient ont procédé à l’évaluation des activités du TNS, au suivi des résolutions de la précédente session de leur comité tenue en 2015 à Yaoundé, notamment la recommandation sur la libre circulation des touristes des trois pays.

Le Tri national de la Sangha (TNS) est constitué d’une zone de protection où les activités  humaines sont soit interdites, soit restreintes, et d’une zone périphérique dans laquelle des processus participatifs de gestion durable des ressources fauniques et forestières sont développés. Le territoire du TNS est constitué des aires protégées  de Lobéké (3.866 km2  en République de Cameroun), Dzanga-Ndoki (1.222 Km2 en RCA) et Nouabalé-Ndoki (2.100 Km2 en République Populaire du Congo) et de leurs zones périphérique, où l’espace est utilisé par la population et des acteurs commerciaux (chasse safari, exploitation du bois, tourisme).

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2021 Médiaterre V4.0