Mediaterre

   

Le rôle de la femme est de plus en plus pris en compte en Afrique dans la vie de tous les jours...'', constate Azza Besbes, vainqueur du Prix de la Femme francophone de l'année


Lors de la 38è Assemblée générale de l’Association Internationale des Maires Francophones (AIMF) dans la ville de Lille en France (du 05 au 07 novembre 2018) axée sur le thème «Villes et sport au service du développement et du mieux vivre ensemble» sous la présidence de Anne Hidalgo (maire de Paris), le Prix de la Femme francophone de l’année 2018 a été décerné à Azza Besbes (28 ans).

Et la sportive de haut niveau exprime son entière satisfaction :

«Je suis très contente de recevoir ce prix de fin d’année de l’AIMF. C’est un honneur pour moi, parce que d’abord je représente la femme tunisienne et donc mon pays la Tunisie. Ensuite, parce que c’est toujours un motif de satisfaction d’être couronnée de la sorte. C’est enfin un motif de satisfaction pour moi d’aller en avant dans mon action citoyenne pour aider les jeunes filles qui souhaitent faire du sport ou la reconversion des femmes sportives dans la vie professionnelle.

Je tiens à relever ici que la femme africaine est très déterminée et battante. J’apprécie beaucoup cette qualité de mes sœurs africaines. Je respecte beaucoup l’engagement des femmes africaines qui finissent toujours par obtenir ce qu’elles aspirent. Elles savent lutter pour leurs droits.

J’observe aussi la transformation des pays africains qui considèrent de plus en plus la femme et comptent de plus en plus sur elle pour la prospérité, le développement socioéconomique du continent.

Le rôle de la femme est de plus en plus pris en compte en Afrique dans la vie de tous les jours et dans divers domaines.

J’apprécie cette transformation qui s’est faite de manière douce, lente mais sûre. Et je suis aussi contente d’être une actrice de ce changement.»

La Tunisienne est une escrimeuse (sabre individuel) détentrice de plusieurs médailles d’or, d’argent et de bronze (riche palmarès). En juin 2011, elle a occupé le 7è rang mondial dans le classement de la Fédération internationale d’escrime (sport de combat).

Pour mémoire, Mme Azza fait partie d’une fratrie d’escrimeurs. Elle est la sœur des escrimeuses Sarra, Hela et Rim Besbes, ainsi que de l’escrimeur Ahmed Aziz Besbes.

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0